DIA | Karim Tabbou, pris d’un malaise après avoir été condamné en appel à une année de prison ferme
50032
post-template-default,single,single-post,postid-50032,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Karim Tabbou, pris d’un malaise après avoir été condamné en appel à une année de prison ferme

DIA-25 mars 2020: L’activiste et secrétaire général du parti non-agréé l’Union Démocratique et Sociale (UDS), Karim Tabbou, a été condamné ce mardi par la Cour d’appel d’Alger à une peine d’une année  d’emprisonnement ferme et une amende de 50 000 DA.

Selon ses avocats, Tabbou a été pris d’un malaise provoquant une paralysie partielle et n’a pas pu assister à son procès. Tabbou est accusé «d’incitation à la violence» et «d’atteinte à la sécurité nationale» en raison de ses publications sur la page Facebook de son parti politique. Tabbou a été arrêté en septembre 2019.

Mohamed Nassim