Khadidja Benguenna dénonce l'absence d'obsèques officielles pour Abassi Madani - DIA
42072
single,single-post,postid-42072,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
Khadidja benguenna

Khadidja Benguenna dénonce l’absence d’obsèques officielles pour Abassi Madani

DIA-27 avril 2019: La célèbre icone médiatique d’Al Jazeera Khadidja Benguenna a réagi sur son compte twitter en dénonçant le traitement réservé aux membres de la famille de Abassi Madani, qui ont été empêchés d’assister à l’enterrement de leur père et surtout l’absence d’obsèques officielles pour le leader du FIS Dissous, affirmant même qu’il a participé à la révolution. Elle a cité à cette occasion les obsèques officielles réservées par les autorités algérienne à l’acteur pied-noir Roger Hanin dont le cercueil a été porté par les éléments de la protection civile, en présence du ministre de la Culture et du wali d’Alger. 

Cette réaction épidermique de la première journaliste voilée de la chaîne Al Jazeera et du monde arabe, traduit un soutien total pour la cause islamiste. Khadidja Benguenna qui ne cessait de diffuser les communiqués de l’AQMI et du GIA sur les massacres de milliers d’algériens démontre par ce post son ignorance des règles élémentaires du protocole et même de l’histoire des peuples.  

L’histoire retiendra surtout que cette journaliste qui est payée en pont d’or par une chaîne qui alimentait durant des dizaines d’années la haine et la suspicion, est aujourd’hui silencieuse et même aveugle face au sursaut de la jeunesse algérienne.  

Amel Bouchaib 

DIA Khadidja