DIA | La FAF este en justice le président de Biskra suite à ses révélation sur les modalités de participation à la coupe de la CAF
55606
post-template-default,single,single-post,postid-55606,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La FAF este en justice le président de Biskra suite à ses révélation sur les modalités de participation à la coupe de la CAF

DIA-07 octobre 2020: La FAF a apporté un démenti « formel »  aux « déclarations tendancieuses et diffamatoires » du président de l’US Biskra, Farès Benaissa et rappelle que « ce responsable n’a jamais été reçu par le Bureau fédéral et encore moins bénéficié d’une quelconque assurance pour participer à la Coupe de la CAF ».

« La FAF a décidé de traduire devant les juridictions compétentes ce responsable qui doit assumer ses propos calomnieux et diffamatoires », précise le communiqué de la fédération.

La polémique entre la FAF et l’USB a éclaté après la désignation de la JSK par la FAF pour représenter l’Algérie en coupe de la CAF. Or, le président de Biskra avait déclaré que le président de la FAF, Kheireddine Zetchi  et Amar Bahloul, membre du bureau fédéral, lui avaient promis d’engager l’USB en coupe de la CAF.

« Quand j’ai appris que la JSK a été désignée en coupe de la CAF, j’ai appelé Zetchi qui m’a expliqué que la décision lui a été imposée d’en haut », avait révélé le président de l’USB à la chaîne TV El Bilad. « Je n’accepte pas que Zetchi fasse de la politique au détriment de Biskra, c’est injuste de sa part », a-t-il dénoncé.

La FAF a précisé que son bureau fédéral a choisi en « toute indépendance les représentants algériens en Coupe de la CAF, loin de toute forme de pression ».

Mais dans son communiqué, la FAF a fait savoir que « le secrétaire général ainsi que les membres de la commission de la coupe d’Algérie ont effectivement invité les huit équipes encore qualifiées aux quarts de finale de la coupe d’Algérie pour leur annoncer que leur prime sera revue à la hausse, chose que le président de l’USB a délibérément omis d’en parler. Hormis l’ES Sétif, club déjà qualifié, les clubs présents à cette réunion à savoir l’USM Bel-Abbès, le Paradou AC, le WA Boufarik et l’ASM Oran ont été invités à exprimer leur position concernant une éventuelle participation à la coupe de la CAF pour prise de décision au sein du Bureau fédéral ».

Nassim Fateh