BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

L’Algérie dans l’impasse: le reportage alarmiste d’ARTE sur l’économie nationale

DIA-27 décembre 2016: Dans le programme de la chaîne ARTE « Les dessous des cartes », diffusé en mars 2016,  le journaliste français Jean Christophe Victor, dresse un tableau peu reluisant de l’économie algérienne, avec un titre peu rassurant: « l’Algérie dans l’impasse« . Durant plus de 12 minutes, le journaliste passe au crible l’économie algérienne, avec tableaux, chiffres et graphes à l’appui. Peu rassurant pour l’avenir.  

Introduction du reportage:

L’Algérie est en Afrique du nord. Elle a pour voisin à l’Ouest le Maroc, le Sahara Occidental revendiqué par le Maroc, et la Mauritanie. Le Mali et le Niger au Sud. La Libye et la Tunisie à l’Est. Et le pays s’ouvre sur la Méditerranée par une vaste façade maritime. C’est dire son importance stratégique. C’est le plus grand État du continent africain, avec 2 millions 380 000 km².

Pilier régional d’Afrique du Nord, l’Algérie est aujourd’hui menacée. Par sa dépendance économique envers les hydrocarbures, par la détérioration de son environnement et de la sécurité chez ses voisins : Mali, Libye, Tunisie. Le Dessous des Cartes propose d’analyser ces menaces et de faire le point sur la situation du pays aujourd’hui.

L’Algérie est le 9ème producteur de gaz au monde en 2014, et le 18ème producteur mondial de pétrole. Elle est dotée de la 16ème plus importante réserve de pétrole au monde et des 10ème réserves de gaz. Au total, 95 % et demi des recettes à l’exportation algérienne viennent du secteur des hydrocarbures. L’Union Européenne achète 34 % de la production algérienne de pétrole, et 60 % de la production de gaz, ce qui en fait son premier partenaire économique. Tous ces chiffres permettent de mesurer le très haut niveau de dépendance du pays à ce seul secteur.
dia-les-dessous-des-cartes

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-CHALGHOUM

Chelghoum : « L’importation de la viande brésilienne n’est pas interdite, elle est suspendue »

DIA-26 mars 2017: Dans une déclaration à la presse faite, ce matin, en marge des ...

5 commentaires

  1. La médiocrité dans la gestion du pays de puis l’indépendance à nos jours fait que l’algérie perd ses cerveaux, et ceux qui restent la richesse qui reste leurs suffira à eux et leurs entourages. La plus grave des conséquences à venir les Algériennes et les Algériens deviennent des outils d’expérience d’année en années et la gouvernance de transmis d’un clan à un autre et encore…. Les riches font les guerres et les pauvres meurent.

  2. En effet, la réalité est comme suit: l’Algérie est dans l’impasse avec Zéro dollar de dettes et la France est dans de meilleures conditions avec 560 milliards de dollars de dettes! Tout cela est logique pour ARTE! Le peuple algérien est un peuple qui n’a pas peur du malheur car il l’a connu durant 132 ans et ce malheur appelle toujours un prochain bonheur mais la France qui n’a connu que le bonheur doit craindre ce « bonheur » car il appelle un prochain malheur qui a pour nom: 560 milliards de dollars de dettes! La France, pays belliqueux et belliciste partira à la domination d’anciennes colonies pour ne pas avoir à…payer ses dettes comme au temps du Dey d’Alger!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *