BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

L’Algérie remporte deux prix d’interprétation au festival du film d’Oujda

DIA-09 avril 2017: L’Algérie a remporté deux prix d’interprétation au Festival du film maghrébin de Oujda, qui s’est clôturé hier soir. Le premier prix a été remporté par l’acteur Cherif Azrou pour sa participation exceptionnelle dans le film « L’étoile d’Alger », de Rachid Benhadj, qui raconte le parcours d’un musicien durant la période du terrorisme.  Le second prix a été remporté par Soraya Baghdadi pour son rôle dans Voyage de Kelthoum du jeune réalisateur Anis Djâad.

Dans le palmarès, c’est le long-métrage marocain « Pluie de sueur » du réalisateur Hakim Belabbes qui a remporté le Grand prix ainsi que celui de la meilleure réalisation lors de la 6e édition du Festival maghrébin du film d’Oujda qui s’est clôturée samedi soir 8 avril au théâtre Mohammed VI.

Le film relate l’histoire de Mbarek, un paysan qui cultive son lopin de terre dans un village du Maroc profond. Il y vit avec sa femme Ayda, son vieux père malade et son fils adolescent Ayoub. Ce morceau de terrain est leur unique source de revenus, mais la sécheresse bat son plein. Alors que Mbarek passe son temps à creuser un puits dans l’espoir de pallier le manque d’eau, il reçoit un courrier officiel qui le menace de la saisie de son champ.

Le jury a décerné le prix du meilleur scénario au long-métrage tunisien Thala mon amour de Mehdi Hmil. Le prix du meilleur rôle féminin est revenu à l’actrice marocaine Fatima Zahra Bennacer pour son rôle dans Pluie de sueur. Le jury a également rendu hommage au réalisateur tunisien, Lotfi Achour pour son film Demain dès l’aube (Ghodwa Hay).

Dans la catégorie courts-métrages, Coeur sacré des frères marocains Hicham et Samir Harak, a remporté le grand prix ainsi que le prix du meilleur scénario dans le cadre de la compétition officielle des courts-métrages du festival. Le jury a décerné le prix de la meilleure réalisation au court-métrage Ima de Hicham Regragui (Maroc).

Comme chaque année le festival d’Oujda draine les meilleurs films maghrébins et apporte un brin d’espoir au cinéma dans la région. Et dans chaque palmarès, le trio cinématographique maghrébin: Maroc, Algérie et Tunisie sort toujours vainqueur.

Salim Bey      

 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Conférence de presse Ben badis

Mihoubi: « Benbadis, le premier film d’une série sur les personnalités algériennes »

DIA-24 mai 2017: Le ministre de la Culture,  Azzedine  Mihoubi a affirmé mardi soir à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *