BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

L’Algérie va accusé du retard dans l’installation de la 4G Mobile

feraoun

DIA-01 Novembre 2015 à 19h46: Alors que le lancement commercial de la technologie de quatrième génération, la 4G en mode fixe a été lancé en mai 2014, le lancement de la 4G mobile risque d’être retardé comme la 3G, alors que la ministre des Ptic précédente Mme Derdouri avait annoncé son déploiement à la fin de l’année 2015. La nouvelle ministre du secteur Mme Feraoun, avait savoir fait dans une intervention à l’Aps que le cahier des charges sera prêt avant la fin 2015 et le lancement de cette nouvelle technologie dépendra de l’appel d’offres. L’autre raison invoquée par certains spécialistes, c’est l’incapacité des trois opérateurs à couvrir les 48 wilayas comme l’avait stipulé le cahier de charges. Mais la nouvelle raison de ce retard pour l’installation de la 4G mobile sur le marché algérien, est dû surtout à cause des nouveaux investissements redéployés par les autorités locales pour l’installation d’une nouvelle fibre optique, afin de faire face à une nouvelle coupure internet globale. Surtout que celle-ci a largement touché la 3G.  La 4G mobile n’est donc plus devenue une priorité pour nos responsables précise notre source, alors que la majorité des opérateurs avaient fait des essais techniques, surtout que la majorité des BTS sont déjà prêt de la 4G mobile.

4GiPhone

La Tunisie: Ooredoo compte dépasser les 100 Mb

Au Tunisie et au Maroc où l’appel d’offres pour la commercialisation de la 4G mobile a déjà été lancé dans les deux pays voisins.  En Tunisie, les 3 opérateurs téléphoniques ont initié leurs premiers essais respectifs du réseau 4G sur le territoire tunisien, après l’aval du ministère des Technologies de l’information et de la communication et de l’Economie numérique. La commercialisation de la 4G est annoncé en Tunisie à partir du premier semestre 2016. Ooredoo ambitionne de déployer des réseaux pilotes 4G sur deux grandes villes en Tunisie. En théorie, la 4G doit permettre de dépasser une vitesse de navigation de 100 Mb.

Maroc Télecom, Meditel et Inwi ont répondu à l’appel d’offres 

Au Maroc, les opérateurs Maroc Telecom, Méditel et Wana Corporate ont répondu présent à l’appel d’offre lancé par l’ANRT pour l’octroi de licences pour la 4G au Maroc. Suite à l’appel à concurrence pour l’octroi de licences 4 G dont la date limite était fixée au 12 mars 2015, les trois opérateurs marocains de téléphonie mobile se sont manifestés en présentant leurs candidatures. C’est l’opérateur de téléphonie mobile Inwi, cadet du marché télécom marocain derrière l’opérateur historique Maroc Telecom et la filiale d’Orange Meditel, qui avait  annoncé le lancement imminent de la 4G dans le pays. La société télécom a obtenu la licence pour la déployer le 12 mars 2015 après un appel à concurrence lancé par le gouvernement le 17 novembre 2014.
Du côté de Maroc Telecom, le mouvement dans la 4G se traduit par le lancement d’une campagne marquée par une revue à la hausse des volumes Internet sur l’ensemble de ses forfaits mobile, pour le même prix. Hormis l’accroissement du pouvoir télécom de ses abonnés, Maroc Telecom a également décidé de marquer les esprits. La société a préparé une campagne d’affichage. Sur le site web de l’entreprise, la campagne marketing est déjà lancée. Mais Ni Inwi, ni Maroc Telecom ne donne de date précise sur la commercialisation prochaine de leur offre 4G.

A. Salim 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

dav

Wiko lance son usine d’assemblage de smartphones en Algérie

DIA-12 février 2018: C’est à la résidence du Consul de France, que Wiko, marque marseillaise de téléphones mobiles, a choisi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *