BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

L’année 2017 sera celle du développement de la TNT en Algérie

DIA-15 janvier 2017: Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a annoncé dimanche à Tlemcen que 2017 sera l’année de la Télévision numérique terrestre (TNT) à travers le renforcement des moyens technologiques et l’extension de la zone de couverture, estimée actuellement à 85% du territoire national.

« Tous les moyens humains et les équipements matériels seront mobilisés pour généraliser la TNT à travers tout le territoire national », a souligné le ministre, à l’ouverture de la 13ème conférence de formation « Connaitre les médias, le citoyen a droit à une information fiable », organisée par le ministère de la Communication.

Hamid Grine a indiqué que la mise en œuvre de l’opération s’est heurtée à une contrainte, celle de l’indisponibilité en nombre suffisant de décodeurs sur le marché national, ce qui a poussé le ministère, comme il l’a précisé, à appeler les opérateurs à investir ce créneau pour assurer la disponibilité de ces équipements.

La situation actuelle et le développement de la TNT ont fait l’objet de la communication du DG de l’entreprise de télédiffusion algérienne (TDA), Chawki Sahnine. Ce dernier a expliqué que la TNT a fait son entrée en Algérie à partir de 2010 couvrant 25% du territoire national par le biais de sept stations de diffusion. Ce taux est passé, en 2013, à 55% du territoire national grâce à la mise en service de 50 stations pour atteindre, fin 2016, le taux de 85 % après la mise en service de 70 stations de diffusion.

Le même responsable a souligné que ce taux atteindra les 95% tout en mettant en exergue les avantages et les services qu’offre la TNT au téléspectateur.

Intervenant à nouveau, le ministre de la Communication est revenu sur les objectifs visés par l’organisation de telles conférences à travers le territoire national. « C’est un moyen qui permet au citoyen de disposer d’éléments lui permettant d’accéder à une information sûre et fiable », a-t-il indiqué, tout en rappelant que depuis janvier 2014 à ce jour plus de 40 conférences dont une trentaine académiques assurées notamment par des experts étrangers, ont été organisées.

« Les directeurs généraux de l’Agence nationale Algérie Presse Service, des entreprises publiques de la télévision et de la radio nationales ont pris part à ces conférences pour contribuer à leurs succès et élargir les débats », a-t-il souligné.

Khelladi dénonce le diktat du groupe Lagardère sur les droits de la CAN 2017

Au cours d’un point de presse ayant suivi cette conférence, Toufik Khelladi, directeur général de la télévision nationale, est revenu sur la non diffusion des rencontres de football de la Coupe d’Afrique des Nations, se déroulant depuis samedi au Gabon. Il a indiqué que le groupe « Lagardère » qui détient les droits de diffusion des rencontres, a exigé des pays de la région MENA des sommes « astronomiques » pour obtenir les droits de diffusion de ces matchs. « Ce qui nous a poussé à ne pas céder à ce diktat. C’est une question de principe. Nous allons entreprendre des démarches auprès de l’Union Africaine pour permettre à toutes les régions de suivre ce genre d’évènements sportifs continentaux », a-t-il indiqué.

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

ksentini

La présidence de la République dément «les affabulations» de Me Farouk Ksentini

DIA-19 novembre 2017: Les déclarations du président de l’ancienne Commission nationale consultative de promotion des ...

Un commentaire

  1. à Cherchell avec un seul relais on n’arrive même pas à recevoir les chaîne terrestre « programme nationale » même avec une grande antenne UHF et VHF,et la TNT n’en parlons pas aucune chaîne sur la télé on espère que vous y remédier a ce problème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *