BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

L’Arav contrôle les élections et ignore les dérapages sur les télévisions privées

DIA-06 novembre 2017: L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) qui était silencieuse  jusque-là, s’est soudainement réveillée de son hibernation et a précisé qu’elle n’a pas relevé « d’irrégularités » ou de « transgressions » dans la couverture de la campagne électorale des élections locales par les médias publics et privés.

Pour le président de cette instance, Zouaoui Benhamadi, il s’agit parfois « d’une poignée de seconde, dont a bénéficié tel ou tel parti, dans une table ronde ou dans une couverture », relevant que « ce n’est pas significatif, ni indicatif d’un penchant politique voulu par la chaîne ».

M. Benhamadi a affirmé que l’ARAV n’avait reçu « aucune plainte », ni à travers son site internet, ni par le biais des partis politiques ou de  la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), relevant qu’un travail de suivi est assuré par l’ARAV, tous les matins, en visualisant l’ensemble des données diffusées la veille.

En revanche, l’Arav  est plutôt « aveugle » quand au contenu de certaines chaînes privées. En plus des polémiques et les dérapages soulevés par l’Emission Impossible sur Beur Tv, le champ audiovisuel algérien a été marqué cette semaine par la diffusion d’un documentaire sur Daech sur la chaîne Echourouk News, qui a relancé la question sur le danger de la ligne éditoriale de certaines chaînes.  

Malgré la bonne qualité de son contenu, le documentaire de Nihad Zerouati comportait certaines images de propagande du mouvement del’Etat Islamique, et surtout des séquences d’exécutions publiques. Même si l’image est floutée, la scène est horrible surtout avec les cris des spectateurs.  Des images  qui ne seraientt jamais diffusées sur une télévision publique algérienne. Le doc ne comportait également aucune indication sur l’age d’interdiction au public, comme pour faire le maximum d’audience. 

L’Arav n’a pas réagi par rapport à l’avalanche d’images sur le CCF français et qui ont été reprises par de nombreuses télévisions étrangères dont France 24 et la chaîne israélienne I24.  

Visiblement, l’Arav qui n’a critiqué aucune chaîne privée, même pas Ennahar Tv quand elle a dérapé face à Rachid Boudjedra, n’entend pas réagir aux dépassements des télévisions privées.

Amel Bouchaib         

         

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-AIGLE AZUR

Idjerouidene cède ses parts d’Aigle Azur au brésilien Azul de David Neeleman

DIA-18 novembre 2017: C’est la fin d’une « success story » Weaving Group qui appartient à la famille Idjerouidene ...