Larmes de crocodiles des Occidentaux pour Khashoggi et indifférence sur le Yémen et la Syrie - DIA
36965
single,single-post,postid-36965,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-KHASHORDJI

Larmes de crocodiles des Occidentaux pour Khashoggi et indifférence sur le Yémen et la Syrie

DIA-25 octobre 2018: Les dirigeants des pays occidentaux, relayés par les différents médias de par le monde, pleurent le journaliste saoudien, Jamal Khashoggi. Les larmes de crocodiles des Américains et des occidentaux sont ainsi déversées pour Khashoggi qui a été assassinés à l’intérieur du consulat d’Arabie saoudite à en Turquie. Un assassinat qui reste, faut-il le souligner, condamnable.
En ce sens, les dirigeants des pays occidentaux re de ont été prompts à condamnés cet assassinat. Le président français s’est dit « prêt à prendre des sanctions contre les coupables», les Etats-Unis ont pris les dispositions pour révoquer les visas des Saoudiens impliqués dans le meurtre de Khashoggi,
Le Premier ministre britannique, Theresa May, a exigé la vérité sur ce qui s’est passé au moment où l’Allemagne et le Canada ont condamné le meurtre. Même l’ONU a demandé une «enquête internationale sur l’assassinat de Khashoggi. Il ne manque qu’Israël pour condamner ce meurtre.
La réaction de la communauté internationale est rassurante dans la mesure où les meurtriers, en l’occurrence les Saoudiens, doivent être punis et châtiés. Toutefois, il est étonnant que ces chantres de la justice se taisent quand l’Arabie saoudite se coalise avec Occidentaux pour bombarder les Syriens, les Yéménites et les Bahreinis. Des enfants et des familles entières en Syrie et au Yémen ont été décimés.
La Libye a été embrasée par ces mêmes occidentaux et risque de disparaître de la carte géographique à cause des risques de partition de ce pays. Idem pour le Mali et d’autres pays de la région du Sahel sans parler du Moyen-Orient, notamment la Palestine et les meurtres au quotidien à Ghaza.
Ceux qui ont condamné l’assassinat de Khashoggi n’ont rien vu de tout cela. Ils ignorent ce qui se passe en Syrie, au Yémen, en Libye et en Palestine. Ils n’ont pas osé condamner les meurtres commis dans ces pays qu’ils alimentent eux-mêmes en arme. Leurs médias taisent aussi ces crimes contre l’humanité et s’intéressent de manière exagérée à l’assassinat de Khashoggi dans le but de faire pression sur l’Arabie saoudite et exiger des rançons de ce royaume qui fait honte à l’islam. 
Amir Hani