L'ARPT apporte des précisions sur les délivrances des agréments - DIA
24536
single,single-post,postid-24536,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
articles-ARPT_Algerie_109722042

L’ARPT apporte des précisions sur les délivrances des agréments

DIA-29 octobre 2017: Faisant suite à l’article paru sur notre site sous le titre : Confidentiel : Quand l’ARPT bloque les acteurs des télécoms en Algérie’, usant de son droit de réponse, la direction de Communication de l’ARPT a tenu à apporter certaines précisions. 

« Le Conseil de l’ARPT se réunit régulièrement au moins deux fois par semaine, voire plus, en cas de nécessité pour traiter les dossiers revêtant un caractère urgent.

Sur le processus d’agrément, la loi 2000-03 impose un délai de deux mois pour le traitement des demandes et ce délai est rarement dépassé sauf en cas où le dossier est déclaré incomplet. En pareil circonstance, le demandeur est invité à le compléter tout en lui indiquant les éléments manquants. 

L’ARPT qui a pour mission de garder une équidistance vis-à-vis de l’ensemble des acteurs n’a aucun intérêt à casser la dynamique commerciale des entreprises nationales ni d’ailleurs celles des autres. Au contraire son rôle premier est de veiller à l’existence d’une concurrence effective et loyale sur le marché des télécommunications pour améliorer ses performances et assurer son efficacité pour l’intérêt général. »