DIA | Le 1020, un numéro vert pour signaler les pratiques néfastes des commerçants
48878
post-template-default,single,single-post,postid-48878,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le 1020, un numéro vert pour signaler les pratiques néfastes des commerçants

DIA-11 Février 2020: Le ministère du Commerce annonce qu’il met à la disposition des citoyens le numéro vert 1020 afin de signaler tous dépassements ou pratiques néfastes commis par les commerçants, selon un communiqué de ce ministère. 

Il s’agit notamment d’inciter et d’encourager les citoyens à signaler tout dépassement concernant les produits de large consommation ainsi que les pratiques portant atteinte à la santé et à la sécurité des consommateurs, lit-on dans le communiqué.

En 2019, il a été enregistré 459 appels pour des plaintes de citoyens, lesquelles ont permis l’ouverture d’enquêtes et l’intervention des agents de contrôle. Le nombre d’infractions constatées, s’est élevé à 127, dont 11 relatifs à l’exercice d’activité commerciale fixe sans registre de commerce, 18 au non-respect de la réglementation des prix, 17 au non-respect des conditions d’hygiène sanitaire, et 13 autres en rapport avec la non conformité du produit.

Il s’agit, en outre, de 11 infractions pour exposition de produits en dehors des locaux commerciaux, 06 pour défaut d’affichage des prix. Par ailleurs, le nombre de procès-verbaux dressés par les équipes de contrôle a atteint 118, a indiqué la même source, faisant état de 511 kg de produits saisis et de 36 propositions de fermeture administrative.

Il faut relever que l’informel qui domaine l’économie algérienne est à l’origine des pratiques néfastes et des dépassements des commerçants. Il s’agit de pratiques tellement anciennes, qu’elles sont devenues banales. La lutte contre l’économie informelle est la seule issue à même de lutter contre les dépassements des commerçants qui agissent dans l’impunité.

Amir Hani