BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Le chiffre de 40 millions d’habitants est dépassé: Qui va nourrir les Algériens ?

DIA- 19 avril 2016: Le nombre de la population algérienne a atteint 40,4 millions d’habitants au 1er janvier 2016 contre 39,963 millions d’habitants en 2015. C’est l’Office national des statistiques qui a donné ces chiffres parus dans son rapport sur la démographie algérienne. Il est observé que l’année 2015 a été marquée par une augmentation conséquente du volume des naissances vivantes qui a dépassé, pour la seconde année consécutive, le seuil d’un million de naissances. En outre, l’année 2015 a également connu une hausse du volume des décès et un fléchissement assez significatif du nombre de mariages contractés comparativement aux dernières années. En somme la tendance à l’augmentation va être inversée dans quelques années mais dans l’intervalle, il est légitime de poser la question suivante : Qui va nourrir les 40 millions d’habitants ? En outre, sous l’hypothèse que le rythme de croissance de 2015 se maintiendrait pour l’année en cours, la population résidente totale devrait atteindre 41,2 millions d’habitants au 1er janvier 2017, pronostique l’ONS. Donc, la chute de l’évolution de la population n’est pas pour demain. Autant de mauvaises nouvelles car le rythme de la croissance économique en Algérie ne cesse de ralentir comme c’était déjà le cas durant le 3e trimestre 2015 en atteignant 3,3% par rapport à la même période de l’année 2014 (contre 5% au 3ème trimestre 2014 comparativement au même trimestre de 2013). Il y a aussi le taux de chômage en Algérie qui a atteint 11,2% en septembre 2015 contre 10,6% une année auparavant, alors que celui des jeunes de 16 à 24 ans est de près de 30%.
Sur une population active de 11,932 millions de personnes, la population occupée est de 10,595 millions de personnes, soit une population en chômage de 1,337 million d’individus.
Le taux de chômage des jeunes âgés entre 16 et 24 ans a augmenté à 29,9% en septembre 2015 contre 25,2% au même mois de l’année 2014 (31,1% en 2005). Mais en plus de l’emploi et de la croissance il faut surtout trouver de la nourriture pour les Algériens qui importent déjà 30 % de leurs produits alimentaires. Pour parer à ce phénomène,  le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Sid Ahmed Ferroukhi, a annoncé que plus de 20.000 projets d’investissements d’un coût de 200 milliards DA ont été réalisés depuis 2010 dans les filières agricole et agroalimentaire.  « Nous avons recensé, à travers différents mécanismes de soutien à l’investissement, plus de 20.000 projets qui ont été concrétisés durant les cinq dernières années autour de la sphère alimentaire nationale », a affirmé le ministre lors d’un point de presse en marge du 14ème Salon international de l’agroalimentaire (Djazagro 2016), qui se tient du 18 au 21 avril à Alger.
Yacine Lyes

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-APN VIDE

Refus des députés d’appliquer des sanctions financières contre l’absentéisme à l’APN

DIA-17 janvier 2018: Les députés de l’Assemblée nationale populaire (APN) temporisent et refusent de signer ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *