DIA | Le directeur de la maternité d’El Oued et cinq autres personnes placés en détention
45675
post-template-default,single,single-post,postid-45675,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le directeur de la maternité d’El Oued et cinq autres personnes placés en détention

DIA-25 septembre 2019: Le directeur de l’établissement hospitalier spécialisé (EHS) Mère-Enfant « Bachir Bennacer » à El-Oued ainsi que cinq autres personnes relevant de la maternité qui lui est rattachée et théâtre du drame ayant coûté la vie à 8 nourrissons, ont été placés mercredi en détention provisoire par le magistrat instructeur près le tribunal d’El-Oued, apprend-on de source judiciaire.

Ont également été placés en détention provisoire la coordinatrice chargée de la gestion de la maternité, le directeur de la permanence, la chargée du contrôle médical, le chef de service pédiatrie-néonatale, ainsi qu’un agent de maintenance, a-t-on signalé.

Présentés dans la matinée par la police judiciaire de la Sûreté de wilaya devant le procureur de la République et le magistrat instructeur près le tribunal d’El-Oued, les mis en cause sont poursuivis pour « négligence, laisser-aller et homicide involontaire », précise la source.

Cette présentation intervient à la suite de l’ouverture d’une enquête judiciaire et sécuritaire suite à l’incendie ayant entrainé le décès de huit (8) nourrissons à la maternité de la cité du 17 octobre à El-Oued (relevant de l’EHS Mère-Enfant Bennacer Bachir), dont trois des suites de brulures et les cinq autres d’asphyxie par la fumée. Un incendie du à un court circuit électrique provoqué par un appareil anti-moustiques en serait la cause.

Selon les services de la Protection civile, l’incendie, survenu aux environs de 4H00 (03H52mn), a causé le décès de huit (8) nouveau-nés des suites de brûlure ou d’asphyxie par la fumée, tandis que 76 personnes ont été secourues (11 nourrissons, 37 femmes et 28 employés de l’hôpital).