DIA | Le documentaire « Nardjes » de Karim Ainouz sélectionné au Festival de Berlin
48798
post-template-default,single,single-post,postid-48798,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le documentaire « Nardjes » de Karim Ainouz sélectionné au Festival de Berlin

DIA-07 Février 2020: Le documentaire du cinéaste brésilien d’origine algérienne établi en Allemagne, Karim Ainouz« Nardjes » a été officiellement sélectionné au prestigieux Festival de Berlin dans la section Panorama, dédiée aux documentaires.  

Nardjès, dont un montage brut a été projeté lors de l’atelier de post-production Final Cut à Venise, a vu le jour à l’occasion de la première visite en Algérie de Karim Ainouz en février  2019 pour tourner son documentaire, Algerian By Accident. (Algérien par accident) Aïnouz décrit les événements de l’Algérie démocratique à travers le quotidien de Nardjès Asli, une jeune activiste et artiste à la pointe de la lutte pour la démocratie civile et de meilleures conditions sociales. C’est notamment elle qui avait dénoncé le mauvais traitement d’un SDF dans un hôpital de la capitale, ce qui lui a valu une convocation par la police. Aïnouz a filmé les manifestations des vendredis à Alger avec son directeur de la photographie berlinois, Juan Sarmiento G. né en Colombie. 

Les producteurs de Karim Ainouz sont multiples: Marie-Pierre Macia de MPM Films à Paris et Richard Djoudi de Show Guest Entertainment. Ce dernier est coproducteur avec Laith Media pour les films La trahison de Philippe Faucon et Mascarades de Lyes Salem.   

Amel Bouchaib