DIA | Le film « Héliopolis » de Djaafar Gassem représentera l’Algérie aux Oscars 2021
55752
post-template-default,single,single-post,postid-55752,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le film « Héliopolis » de Djaafar Gassem représentera l’Algérie aux Oscars 2021

DIA-12 octobre 2020: Le Comité de Sélection Algérien chargé par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS) de désigner le film qui représentera l’Algérie aux Oscars 2021 pour le prix du Meilleur Film International (Anciennement Film en langue Étrangère) vient de choisir à l’unanimité le film « Héliopolis » de Djaafar Gacem

« Héliopolis » est la première œuvre cinématographique du réalisateur et producteur Djaafar Gacem, connu pour ses sitcoms et feuilletons comme « Nass Mlah City », « Djemai Family », « Achour El Acher » et « Mawed maa el qadar ».  Le président du Comité de Sélection du représentant Algérien aux Oscars M.Mohamed Lakhdar Hamina et les membres du jury ont salué la grande qualité technique, artistique et thématique du film « Héliopolis » qui sera à coup sûr le digne représentant du cinéma algérien dans cette grande compétition du cinéma mondial. 

En raison de sa thématique et afin de donner des chances au cinéma algérien, il est important que l’état soutienne ce film, en termes de réseaux, de lobbying et de sponsoring à travers des opérateurs nationaux et privés pour espérer arriver en short list aux Oscars. 

Le film « Héliopolis », (ville située à 5 km de Guelma), retrace durant deux heures le quotidien d’une famille algérienne quelques jours avant les manifestations du peuple algérien du 8 mai 1945 réclamant son indépendance, le jour de la proclamation de la fin du 2ème conflit mondial et les massacres de l’armée coloniale qui ont suivi ces manifestations à Guelma.

Le film d’une grande qualité artistique regroupe une pléiade de comédiens de la nouvelle génération à l’image de Souhila Maalem, Mourad Oudjit, Fodil Assoul, Naceredine Djoudi ou encore Aziz Boukrouni. La musique originale du film est signée Armand Amar, le compositeur fétiche de Rachid Bouchareb 

Salim Bey