DIA | Le ministre de la Santé évoque la possibilité de l’extension du confinement général
50440
post-template-default,single,single-post,postid-50440,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le ministre de la Santé évoque la possibilité de l’extension du confinement général

DIA-06 avril 2020: Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a évoqué ce lundi, pour la première fois, l’éventualité d’étendre le confinement générale à d’autres wilayas, sachant que la seule wilaya qui est soumise au confinement totale est celle de Blida.

Dans une déclaration à la chaîne TV RT (Russia Today arabic), le ministre a expliqué que si le nombre de cas confirmés au Covid-19 continue d’augmenter, le confinement total sera décrété. Pour la précision, la plage horaire du confinement partiel pour neuf wilayas du pays (Alger, Oran, Bejaia, Sétif, Tizi-Ouzou, Tipaza, Tlemcen, Aïn Defla et Médéa) a été rallongée depuis hier dimanche passant de 15h (au lieu de 19h) à 7h.

A cet effet, il n’est pas à écarter que ces neuf wilayas, auxquelles il se pourrait que d’autres s’ajouteront, soient totalement confinées dans les prochains jours.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait déjà évoqué la possibilité d’un confinement total de certains quartier ou zones de la capitale où il y a beaucoup de cas, ce qui confirme l’option évoquée par le ministre de la Santé.

Le pic de l’épidémie du Coronavirus est attendu pour la semaine prochaine en Algérie. Le ministre avait souhaité que le nombre de cas confirmés et de décès dégringolent pour éviter un pic alarmant. Or, il semble que c’est le contraire qui est en train de se produire avec l’augmentation des cas confirmés et des décès.

A titre indicatif, l’Algérie comptait 367 cas et 25 décès le 26 mars dernier. En 12 jours, le bilan est passé à 1 423 cas et 173 décès, alors que le pic n’est pas encore atteint.

Voici l’évolution de la situation en Algérie :

26 mars : 367 cas confirmés et 25 décès

27 mars : 409 cas 26 décès

28 mars : 454 cas et 29 décès

29 mars : 511 et celui des décès à 31

30 mars : 584 cas 35 décès

31 mars : 716 cas et 44 décès

1er avril : 847 et celui des décès à 58

2 avril : 986 cas et 83 décès

3 avril : 1 171 cas 105 décès

4 avril : 1 251 cas et 130 décès.

5 avril :  1 320 cas et 152 décès

6 avr : 1 423 cas et 173 décès

Amir Hani