DIA | Le moustique tigre prolifère à travers 11 wilayas du pays et 24 communes d’Alger
52495
post-template-default,single,single-post,postid-52495,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le moustique tigre prolifère à travers 11 wilayas du pays et 24 communes d’Alger

DIA-30 juin 2020: Le moustique tigre prolifère dans la wilaya d’Alger et dans les autres wilayas du Nord du pays, notamment les wilayas côtières. Selon l’Etablissement public d’hygiène urbaine et de protection de l’environnement de la wilaya d’Alger (HUPE) cet insecte qui a été importé d’Asie, se trouve dans 24 communes de la capitale, alors qu’il n’était présent que dans 14 communes de la capitale qui en compte 57.

La prolifération du moustique tigre est inquiétante, ce qui vient contredire les « assurances » du ministère de la Santé qui avait indiqué dans un communiqué jeudi dernier qu’il n’y avait  aucune « raison objective » de parler « d’alerte » concernant le moustique tigre, expliquant que la présence de ce moustique ne signifie pas la présence automatique de maladies qu’il peut véhiculer.

Cité par l’agence officielle APS, le directeur l’ HUPE Mustapha Hamimi, parle d’un « dangereux moustique » détecté dans les circonscriptions de Hussein Dey (Kouba, Hussein Day), Bab El-Oued (Bologhine, Oued Koriche), Bouzareah (El-Biar, Beni Messous), Chéraga (Hammamet), Dar El-Beïda (Aïn Taya, Bordj El-Bahri, El-Marsa, Bordj El-Kiffan, Rouiba), Bir Mourad Raïs (Birkhadem, Saoula, Gué de Constantine), El-Harrach (Bachdjerrah), Draria (Douera, Baba Hassen, Khraïcia, Draria, El-Achour) et Zeralda (Staoueli, Souidania, Zeralda).

Ce moustique a été détecté pour la première fois en Algérie en 2010. Depuis, il est implanté dans plusieurs localités et communes de 11 wilayas du Nord, notamment Oran, Blida, Alger, Tizi Ouzou, Jijel, Bejaïa, Tipaza, Boumerdès, Skikda, Annaba et El Tarf.

Le moustique tigre s’est adapté à l’environnement humain et se développe dans les eaux stagnantes, préférentiellement dans des environnements urbains et périurbains. Il pique dans la journée, principalement à l’aube et au crépuscule, le plus souvent à l’extérieur des maisons.

Il est particulièrement, agressif envers l’Homme. Ce moustique est actif du mois de mai au mois de novembre. Il peut transmettre les virus des maladies telles que la dengue, le chikungunya ou le Zika.

Mohamed Nassim