BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Le patron d’El Watan Tv fait le ménage dans sa chaîne

film algérien 056

Depuis quatre jours la chaîne El Watan Tv, considérée comme proche du courant islamiste, est au cœur d’une polémique suite à la dérive de l’ex patron de l’AIS Madani Mezrag, qui s’est attaqué au chef de l’Etat. Le patron de chaîne El Watan Tv, Djaafar Chelli  a reconnu hier dans un entretien téléphonique, son erreur d’appréciation de l’entretien accordée par ses journalistes de l’ancien chef de l’AIS Madani Mezrag et a annoncé la restructuration de sa chaîne. « Désormais aucune émission politique ne sera diffusé, sans qu’elle soit vu et contrôlée. Nous ne permettons à personne de régler ses comptes sur notre télévision» a tenu à déclarer le boss de la chaîne El Watan, en ajoutant « nous ne permettrons à personne de toucher au Chef de l’Etat, à l’armée ou à ses institutions. Ce n’est pas de la censure mais un simple contrôle, si on trouve un mot  et déclaration qui peut être assimilé à une diffamation, nous allons convoquer le concerné et lui demander de retirer ses propos ». Il a également déclaré « Nous sommes une télévision algérienne, nationaliste et responsable et nous allons rectifier le tir ».  Très en colère contre la mauvaise gestion de sa chaîne, M. Chelli a promis de revoir les choses. « Nous n’avons pas créé cette chaîne pour critiquer le président ou le pouvoir, contrairement à ce qu’on veut faire croire, nous ne sommes pas une télévision d’opposition. Nous avons créé cette chaîne pour éduquer notre société et développer des valeurs humaines et sociales saines » a tenu à préciser le patron d’En Watan Tv, visiblement très irrité par la tournure des évènements. M. Chelli avoue avoir échoué dans la mise en place d’une direction audiovisuelle professionnelle et responsable et entend restructurer son entreprise.  « Je pouvais ramener des gens professionnels, pour gérer l’information de la chaîne, mais j’avais fait l’erreur de faire confiance dans la nouvelle génération », avoue le patron d’El Watan Tv, qui a promet de revoir l’organigramme de sa télévision. Le patron d’El Watan a exprimé son étonnement des choses qu’il a découvert en lançant sa chaîne: « J’ai connu de nombreux cas de sabotage, d’infiltration et d’injustice en créant cette chaîne. Certains annonceurs, qui sont mes amis ont refusé de travailler avec moi car on leur a fait croire que c’était une chaîne d’opposition », avant d’ajouter « Vous savez, j’ai 170 employés dans cette télévision, mais je ne connais que 3 ou 4 d’entre eux seulement c’est vous dire le degré de confiance que j’ai mis dans mes hommes ».  Suite à la diffusion par cette chaîne d’un entretien avec Madani Mezrag, dans lequel l’ancien chef de l’AIS menaçait le chef de l’État, le ministère de la Communication a décidé de porter plainte contre la chaîne de télévision privée El Watan TV pour « atteinte aux symboles de l’État ». M.Chelli s’est dit étonné par cette plainte et affirme qu’il fera tout son possible de revoir les choses, dans les jours à venir.

film algérien 055

M. Djaâfar Chelli, qui a été reçu mardi 6 octobre au ministère de la Communication, a également reçu le 5 octobre un avertissement de l’Autorité de Régulation de l’Audiovisuel dirigé par Miloud Chorfi. Dans cet avertissement portant le numéro 109, l’Arav a enregistré dans l’entretien avec Madani Mezrag deux point : l’un concerne la menace contre le chef de l’Etat et l’autre l’atteinte aux symboles des institutions nationales. Dans sa réponse envoyée le 7 octobre, le directeur d’El Watan, remercie l’Arav et reconnait une dérive de la chaîne, en promettant  de respecter à l’avenir des règles déontologies et morales dictés par la profession.

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Chawki Smati

Chawki Smati démissionne de Dzair Tv

DIA-14 juillet 2017: Décidément rien ne va plus à Dzair Tv, plusieurs journalistes ont démissionné de leurs postes, d’autres ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *