DIA | Le Président Tebboune reçoit la mouture de la Constitution : les débats reportés après la fin de la pandémie du Covid-19
50026
post-template-default,single,single-post,postid-50026,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le Président Tebboune reçoit la mouture de la Constitution : les débats reportés après la fin de la pandémie du Covid-19

DIA-24 MARS 2020: Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a reçu, ce mardi, le président du Comité d’experts chargé de formuler des propositions pour la révision de la Constitution, le professeur  Ahmed Laraba, qui lui a remis la mouture de l’avant-projet sur les amendements proposés par le Comité, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Il était prévu que cette première mouture soit remise au Président la semaine dernière. Mais compte tenu de la pandémie du coronavirus, la remise de cette mouture a été décalée. A cet effet, le communiqué de la présidence de la République a indiqué que « le président de la République a reçu, mardi le 24 mars 2020, le président du Comité d’experts chargé de formuler des propositions pour la révision de la Constitution, le professeur Ahmed Laraba en compagnie du rapporteur du Comité, Walid Aggoune ».

« Lors de cette audience, le Président de la République a reçu la mouture de l’avant-projet sur les amendements proposés par le Comité dans le cadre des sept axes contenus dans la lettre de mission », a ajouté la même source.

A cette occasion, « le Président a exprimé ses remerciements aux membres du Comité pour les efforts fournis, deux mois durant, pour traduire la volonté de changement radical en articles constitutionnels lesquels constitueront les fondements de l’édification de la nouvelle République, une fois cautionné par le peuple dans sa version consensuelle finale », a ajouté le communiqué.

« Vu la conjoncture que vit le pays, en raison de la pandémie du Coronavirus, la distribution de ce document aux personnalités nationales, chefs de partis, de syndicats, d’associations et d’organisations de la société civile ainsi qu’aux médias a été reportée, jusqu’à l’amélioration de la situation », a conclu le communiqué.  

Pour rappel, le programme initialement tracé consistait à soumettre cette mouture à débat et enrichissement pendant un mois aux partis politique, la société civile ainsi que les personnalités nationales et politiques. Par la suite, la mouture sera soumise au Parlement pour son adoption avant d’organiser un référendum populaire.

Le calendrier initial prévoyait que la Constitution soit approuvée vers la fin juin prochain. Avec l’épidémie du Coronavirus, le calendrier sera modifié et l’approbation de la nouvelle Constitution pourrait même être reportée à la rentrée sociale.

Amir Hani