BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

L’Entv actionnaire dans Euronews, détenue majoritairement par Sawaris

Euronews_image-gauche
Siège d’Euronews basée à Lyon

Depuis quelques années, Euronews observe le désengagement continu des actionnaires publics du groupe. Les vingt-et-une chaînes de télévision internationales qui ont des contrats de licence pour reprendre les images du canal rencontrent des plans d’économie importants et sont à la peine. Parmi les actionnaires, figures l’Entv avec 0,15%. À la création d’Euronews, en 1993, l’argent des actionnaires représentait 100 % des revenus de la chaîne. Dix ans après, ils n’étaient plus que de 50 %. « Aujourd’hui, c’est moins de 5% » dit Euronews. France Télévisions, l’un des actionnaires fondateurs et longtemps premier soutien d’Euronews, vient d’ailleurs de retirer ses billes (de l’ordre de 1,5 million d’euros) : « même si notre investissement était minime (…), la portée symbolique était forte » explique-t-on esplanade Henri de France. Le groupe français à capitaux publics conserve nénamoins 10,73% du capital d’Euronews. Euronews est une chaîne « low cost » a coutume de dire Michael Peters, son président du directoire. Avec un budget de 75 millions d’euros, Euronews fait également figure de Petit Poucet dans le monde audiovisuel, plus habitué à jouer avec les centaines de millions. Vingt-et-un groupes audiovisuels publics, et trois collectivités locales (Métropole, Région, Département) amènent moins de 5 % du budget. La Commission européenne verse 24,7 millions d’euros (32,9 %), soit plus de 240 millions d’euros depuis la création d’Euronews en 1993. Le reste vient des recettes publicitaires, dont aucun chiffre ne nous a été communiqué, et du nouveau patron Naguib Sawiris. Le budget d’Euronews est de 75 millions d’euros. La Commission européenne verse 24,7 millions d’euros (32,9 %), soit plus de 240 millions d’euros depuis la création d’Euronews en 1993. Le reste vient des recettes publicitaires, dont aucun chiffre ne nous a été communiqué, et du nouveau patron Naguib Sawiris.

Naguib Sawiris : “Ne me prenez pas pour plus bête que je suis !”
Naguib-Sawiris-Euronews_medium
Héritier du conglomérat Orascom avec ses frères, Naguib Sawiris, 61 ans, s’est imposé dans les télécoms en Afrique dans les années 2000. Aujourd’hui, son empire est largement diversifié, incluant des chaînes de télévision et des journaux. Celui dont la fortune est estimée à 2,6 milliards d’euros est aussi le fondateur du Parti des Égyptiens libres. Son nom a largement buzzé dans les médias début septembre, quand Naguib Sawiris a proposé à la Grèce et à l’Italie de leur acheter une île pour accueillir les migrants de Méditerranée. Accompagné de Michael Peters, le volubile CEO (chief executive officer, directeur général en français) d’Euronews, Naguib Sawiris a été au centre des questions des journalistes français et étrangers lors du point presse organisé par la chaîne.
Première info (qui était prévisible) : Naguib Sawiris a été élu nouveau président du conseil de surveillance d’Euronews. Autrement dit, la stratégie générale de la société, c’est lui. Bousculé par les journalistes français et étrangers qui s’étaient déplacés pour le rencontrer, le dixième homme le plus riche d’Afrique a paru quelque peu agacé par les questions sur l’indépendance éditoriale d’Euronews. « Dans mon pays, il y a une chaîne télé dont le propriétaire a décidé d’interférer et de donner une information orientée. Depuis, plus personne ne regarde cette chaîne, car la confiance a été cassée. Dès que le spectateur sent la moindre interférence, il ne regarde plus la chaîne. Si vous estimez que je suis un homme d’affaires avisé et averti, ne me prenez pas pour plus bête que je suis et que je vais aller dans cette voie », a répondu Naguib Sawiris. Et Michael Peters de mettre un terme au sujet : « J’ai vingt-quatre actionnaires publics. Pour les convaincre, ils n’ont pas dit oui sur la base de jolis mots, on leur a donné des garanties. »

Euronews S.A.

Les actionnaires publics

* membres fondateurs

Media Global Networks 53 %

France Télévisions* 10,73 %

RAI – Italie* 9,66 %

RTR – Russie 7,17 %

TRT – Turquie 6,64 %

SSR – Suisse 4,10 %

SNRT – Maroc 2,69 %

TVR – Roumanie 0,73 %

RTP – Portugal* 0,62 %

NTU – Ukraine 0,45 %

RTE – Irlande 0,42 %

YLE – Finlande* 0,40 %

RTBF – Belgique* 0,27 %

TV4 – Suède 0,23 %

ENTV – Algérie 0,15 %

ERT – Grèce* 0,14 %

ERTU – Egypte* 0,13 %

CyBC – Chypre* 0,09 %

ERTT – Tunisie 0,08 %

RTV-SLO – Slovénie 0,06 %

PBS – Malte 0,04 %

CT – République Tchèque 0,03 %

Total : 44,85 %

———

Métropole de Lyon 0,72 %

Région Rhône-Alpes 0,72 %

Département du Rhône 0,72 %

TwitterGoogle+Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *