DIA | Les éloges de Guardiola à Mahrez remettent en cause le choix de la CAF pour le Ballon d’or africain
48213
post-template-default,single,single-post,postid-48213,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les éloges de Guardiola à Mahrez remettent en cause le choix de la CAF pour le Ballon d’or africain

DIA-14 janvier 2020: L’entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, n’a pas tari d’éloges à l’égard de l’international algérien Riyad Mahrez qui a inscrit un doublé contre Aston Villa (6-1), dimanche en match de la 22e journée du championnat d’Angleterre de football.

La sortie de Guardiola vient démentir la CAF qui a «offert» le Ballon d’or africain 2019 au Sénégalais de Liverpool, Sadio Mané, alors que la 2e place est revenue à l’Egyptien de Liverpool, Mohamed Salah. Mahrez en sa qualité de champion d’Afrique avec l’équipe nationale à la CAN-2019, a été classé par la CAF à la…3e place. Scandaleux.

La réponse de Mahrez sans appel sur le terrain. Ce qui a fait réagir Guardiola qui a déclaré : « Il aime le football, il a des qualités incroyables, notamment sur le plan physique. Vous voyez ses jambes, c’est impossible pour lui de se blesser car il n’a pas de muscle. Dans le trio de devant, il a quelque chose de spécial. J’ai toujours senti qu’il pouvait marquer des buts ».

Aligné une nouvelle fois dans le Onze de départ des « Cityzens », le capitaine des « Verts » a brillé de mille feux en inscrivant les deux premiers buts de la rencontre, portant son total de réalisations à 7 en Premier League, sans compter les 9 passes décisives.

A la faveur de son large succès, Manchester City a repris la deuxième place du classement du Championnat d’Angleterre, profitant de la défaite surprise de l’ex-dauphin, Leicester (2-1) à domicile contre Southampton samedi.

Par sa classe, son élégance et surtout son efficacité et son opportunisme, Mahrez est en train d’apporter un démenti et de jeter le discrédit sur ceux qui l’ont privé du Ballon d’or africain.

Nassim Fateh