DIA | Les spectacles de Djamel Debbouze qui étaient prévus les 30 et 31 janvier à Alger « définitivement annulés »
48361
post-template-default,single,single-post,postid-48361,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les spectacles de Djamel Debbouze qui étaient prévus les 30 et 31 janvier à Alger « définitivement annulés »

DIA-21 janvier 2020: Les deux représentations de Jamel Debbouze qui étaient prévues les 30 et 31 janvier n’auront pas lieu, a annoncé l’organisateur Farid Belagha, le patron de Keral Production sur sa page facebook. Dans son post, l’organisateur a indiqué que les deux spectacles ont été annulés pour des raisons indépendantes de la volonté de sa société, avant d’ajouter qu’il continuera ses échanges avec le management de l’artiste afin de trouver la date la plus adéquate.

C’est la deuxième annulation des dates de Jamel Debbouze, qui avait été annoncé au départ en novembre dernier, en pleine campagne électorale pour la Présidentielle 2019, avant d’être avancées à la fin janvier 2020, pour finalement être annulées.  Les organisateurs n’ont pas communiqué sur les raisons exactes de cette énième annulation. Est ce que c’est dû à des problèmes administratifs comme ce fut le cas pour le chanteur Kendji Girac ou pour des problèmes logistiques de programmation ou politiques comme ce fut le cas, il y a quelques années avec la projection du film « Indigènes ». Il faut dire aussi que le comique franco-marocain passe par une période difficile, puisqu’il a annulé plusieurs de ses spectacles en France et au Maroc et a même annoncé qu’il mettait fin à sa carrière dans les spectacles. Par ailleurs, le spectacle qui était prévu à Alger a été diffusé en exclusivité sur la chaîne M6, son partenaire dans l’évènement le « Marrakech du rire » mais n’a pas eu le succès escompté.

Amel Bouchaib