L'Etusa au secours de la joint-venture algéro-allemande Mercedes-AMS - DIA
37372
single,single-post,postid-37372,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-eTUSA

L’Etusa au secours de la joint-venture algéro-allemande Mercedes-AMS

DIA-05 novembre 2018:  L’entreprise publique ETUSA (Entreprise du transport urbain et suburbain d’Alger) a acheté depuis quelques temps des dizaines de bus Mercedes monté par la joint-venture du constructeur allemand Mercedes Benz (MB) avec l’Algerian Motors Services (AMS) appartenant au Ministère de la défense.  L’UTUSA qui avait acheté des dizaines de bus à la Sonacome pour l’a sauvé de la faillite s’est lancée une nouvelle fois au secours de AMS-MB.  Selon certaines sources les concessionnaires automobiles ne se bousculent pas pour commercialiser les camions, autobus, 4×4 et utilitaires Mercedes produits en Algérie. La société MB-AMS a repoussé pour la troisième fois, au 29 novembre, la clôture de son appel d’offres pour identifier des revendeurs agréés. Ouvert en mai, celui-ci avait déjà été prolongé du 22 juillet au 16 septembre, puis au 30 octobre. L’entreprise a néanmoins déjà livré quelques milliers de camions et tous-terrains à l’armée et aux forces de l’ordre et quelques clients publics et privés. La firme algéro-allemande compte écouler 15 000 camions et 1 500 autobus par an.

Amir Hani