BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

L’Institut français félicite Karim Moussaoui pour sa sélection à Cannes

DIA-13 avril 2017: L’Institut français d’Algérie n’a pas raté l’occasion pour saluer la sélection officielle du film « En attendant les Hirondelles » de Karim Moussaoui,  au Festival de Cannes 2017.

Dans le cadre de la 70ème édition du festival de Cannes qui se tiendra du 17 au 28 mai 2017, le long-métrage EN ATTENDANT LES HIRONDELLES, premier long-métrage de Karim Moussaoui représentera l’Algérie en compétition officielle dans la section « Un Certain Regard ».

Il faut dire que Karim est une enfant du CCF, puisqu’il a travaillé durant de longues années avant de se consacrer au cinéma.

Soutenu par l’Institut français d’Algérie dans le cadre de ses appels à projets culturels et artistiques, EN ATTENDANT LES HIRONDELLES est une coproduction Franco-Germano-Algérienne tournée en Algérie et ayant participé à la Résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes en 2015.

Synopsis :
Aujourd’hui, en Algérie. Passé et présent s’entrechoquent dans les vies d’un riche promoteur immobilier, d’un neurologue ambitieux rattrapé par son passé, et d’une jeune femme tiraillée entre la voie de la raison et ses sentiments. Trois histoires qui nous plongent dans l’âme humaine de la société arabe contemporaine.

Avec Aure Atika, Mehdi Ramdani, Chawki Amari et Hassan Kachach.

L’Institut français d’Algérie félicite Karim Moussaoui et souhaite beaucoup de succès à son film EN ATTENDANT LES HIRONDELLES au Festival de Cannes 2017.

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

TOUS LES ALGERIENS SONT DES MECANICIENS
Auteur : FELLAG
Mise en sceÃÄne : EPIN MARIANNE
avec :
EPIN Marianne
FELLAG
Lieu : Espace Prevert
Ville : Aulnay sous bois
Le : 19 11 2008
au Theatre du Rond Point a partir du 23 janvier 2009
© Brigitte Enguerand

Décès de Marianne Epin, la compagne et la metteure en scène de Fellag

DIA-12 décembre 2017: Les algériens ne la connaissent pas, Marianne Épin, compagne de l’humoriste algérien Fellag, est morte ce ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *