L'interview de Macron accordée à Echourouk News fait le buzz en France (Vidéo) - DIA
15515
single,single-post,postid-15515,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-MACRON ECHOUROUK tV

L’interview de Macron accordée à Echourouk News fait le buzz en France (Vidéo)

DIA-16 février 2017: Les déclarations d’Emmanuel Macron sur la colonisation accordées à la chaîne privée Echourouk News, ont été reprises par plusieurs chaînes françaises, provoquant un tollé dans les médias de l’Hexagone. Plusieurs chaînes à l’image de TF1, France 2 ou encore BFM TV ont repris les déclarations jugées controversées du candidat français. 

Emmanuel Macron, a dans une interview accordée au journaliste Khaled Drareni, en français pour le compte de la chaîne privée algérienne Echourouk News, qualifié la colonisation de « crime contre l’humanité », suscitant la « honte » et « l’indignation » chez plusieurs élus de la droite et du Front national. « La France a installé les droits de l’Homme en Algérie, elle a simplement oublié de les lire », a-t-il lancé. Des propos qui ont visiblement révulsé la droite et l’extrême droite françaises. 

« C’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes », a-t-il déclaré, tout en affirmant ne pas vouloir « balayer tout ce passé ».

Sur BFMTV, Jean-Pierre Raffarin a dénoncé cette sortie d’Emmanuel Macron, en assurant que « ce n’est pas digne d’un chef d’Etat d’agiter des cicatrices qui sont encore très douloureuses. (…) Opposer les Français, ressortir ces histoires pour diviser, je vois bien les soucis électoraux qu’il y a derrière tout ça », a-t-il ajouté.

Sur son compte Twitter, le maire de Tourcoing Gérald Darmanin considère lui que l’ancien ministre de l’Economie « insulte la France à l’étranger » et se fait l’auteur de « crachats inacceptables sur les tombes des français tirailleurs, supplétifs, harkis morts pour une France qu’ils aimaient ». 

La députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a, pour sa part, fustigé la posture d’Emmanuel Macron, devenu « le candidat de la repentance ». Le sénateur frontiste David Rachline a réagi en déclarant : « Non content de vouloir la dissoudre dans le grand bain mondialiste, Macron dénigre la France à l’étranger. Et il aspire à la présider ? ».

Emmanuel Macron, avait accordé cette interview après son meeting à l’hôtel Sofitel. C’était la seule entrevue télévisée organisée en Algérie et elle a fait débat.

Salim Bey   

 

1 Comment

  • BARKA ALI
    16 février 2017 10:05

    Tres bonne prestation pour l’histoire .Tres courageux.

Envoyer un commentaire