BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

L’interview de Macron accordée à Echourouk News fait le buzz en France (Vidéo)

DIA-16 février 2017: Les déclarations d’Emmanuel Macron sur la colonisation accordées à la chaîne privée Echourouk News, ont été reprises par plusieurs chaînes françaises, provoquant un tollé dans les médias de l’Hexagone. Plusieurs chaînes à l’image de TF1, France 2 ou encore BFM TV ont repris les déclarations jugées controversées du candidat français. 

Emmanuel Macron, a dans une interview accordée au journaliste Khaled Drareni, en français pour le compte de la chaîne privée algérienne Echourouk News, qualifié la colonisation de « crime contre l’humanité », suscitant la « honte » et « l’indignation » chez plusieurs élus de la droite et du Front national. « La France a installé les droits de l’Homme en Algérie, elle a simplement oublié de les lire », a-t-il lancé. Des propos qui ont visiblement révulsé la droite et l’extrême droite françaises. 

« C’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes », a-t-il déclaré, tout en affirmant ne pas vouloir « balayer tout ce passé ».

Sur BFMTV, Jean-Pierre Raffarin a dénoncé cette sortie d’Emmanuel Macron, en assurant que « ce n’est pas digne d’un chef d’Etat d’agiter des cicatrices qui sont encore très douloureuses. (…) Opposer les Français, ressortir ces histoires pour diviser, je vois bien les soucis électoraux qu’il y a derrière tout ça », a-t-il ajouté.

Sur son compte Twitter, le maire de Tourcoing Gérald Darmanin considère lui que l’ancien ministre de l’Economie « insulte la France à l’étranger » et se fait l’auteur de « crachats inacceptables sur les tombes des français tirailleurs, supplétifs, harkis morts pour une France qu’ils aimaient ». 

La députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a, pour sa part, fustigé la posture d’Emmanuel Macron, devenu « le candidat de la repentance ». Le sénateur frontiste David Rachline a réagi en déclarant : « Non content de vouloir la dissoudre dans le grand bain mondialiste, Macron dénigre la France à l’étranger. Et il aspire à la présider ? ».

Emmanuel Macron, avait accordé cette interview après son meeting à l’hôtel Sofitel. C’était la seule entrevue télévisée organisée en Algérie et elle a fait débat.

Salim Bey   

 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

dia-liberte

Mouvement de grève au quotidien « Liberté »

DIA-17 avril 2017: Le journal « Liberté » était absent des étals lundi, en raison d’un mouvement ...

Un commentaire

  1. Tres bonne prestation pour l’histoire .Tres courageux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *