Le livre de l'ex ministre Amimour sur le Maghreb Arabe interdit au SIEL de Casablanca - DIA
28579
single,single-post,postid-28579,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-AMIMOUR

Le livre de l’ex ministre Amimour sur le Maghreb Arabe interdit au SIEL de Casablanca

DIA-16 février 2018: Alors que le président de la République a invité le Maroc à redynamiser l’UMA, l’écrivain ex Ambassadeur d’Algérie au Pakistan Mohieddine Amimour et surtout ancien ministre de la Culture et de la communication entre 2000 et 2001, a appris à ses dépends que l’UMA reste encore lointaine. En effet, il a révélé sur sa page facebook que les autorités marocaines avaient empêché la mise en vente de son livre «Maghreb arabe : L’espoir perdu» dans le pavillon algérien, au Salon international de l’édition et du livre de Casablanca (SIEL, du 8 au 18 février). Le livre rassemble une série d’articles, d’écrits et de correspondances publiés ces dernières années par Amimour, soulignant la position officielle de l’Algérie sur des questions régionales, principalement sur le dossier du Sahara. «Le livre a été interdit au Maroc. Ce n’est pas étonnant puisqu’il contredit la version officielle marocaine», écrit Amimour sur sa page Facebook.

Amel Bouchaib