L'ONDA rompt son contrat avec Youtube et opte pour Amra - DIA
28744
single,single-post,postid-28744,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Youtube

L’ONDA rompt son contrat avec Youtube et opte pour Amra

DIA-20 février 2018: Monsieur Samy Bencheikh El Hocine le DG de l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (ONDA) a annoncé hier lors d’une conférence de presse-bilan de son institution, la rupture du contrat entre l’institution algérienne et la plateforme vidéo américaine Youtube.   

Le DG de l’ONDA reproche à l’opérateur américain son manque de soutien financier pour les artistes algériens. « On nous envoie une liste de 300 000 titres à vérifier pour au final nous rembourser des petits sous », s’indigne le patron des droits d’auteurs algériens. 

M.Bencheikh a déjà annoncé son intention de ne plus renouveler son contrat avec le groupe Youtube et son remplacement par l’opérateur irlandais Amra

Amra propose aux artistes de gérer leurs droits en ligne au niveau international, plutôt qu’une démarche pays par pays. Pour ce faire, la société utilise la technologie développée par Kobalt, ce qui crée un lien entre AMRA et Google. 

Le DG de l’ONDA a annoncé également la prochaine signature d’un accord entre l’office algérien des droits d’auteurs avec le géant de la vidéo à la demande l’américain Netflix

Monsieur Bencheikh qui a déjà organisé le forum africain des droits d’auteurs a annoncé à cette occasion qu’Alger accueillera en avril, le congrès mondial des auteurs audiovisuels. Plusieurs pays ont déjà confirmé leur participation: La France, l’Italie, l’Argentine, l’Espagne….Alger servira ainsi de terre d’élection pour un nouveau bureau de cette importante institution des droits d’auteurs audiovisuels. 

Salim Bey