BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

L’ONJSA réagit et «condamne le comportement honteux » de Hammar

DIA-17 janvier 2018: L’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA) a réagi à l’agression du président de l’ES Sétif et son comportement barbare à la fin du match JS Saoura-ES Sétif (1-1). Dans un communiqué publié mardi soir, l’Organisation affirme avoir «appris avec regret l’agression dont a été victime le journaliste-correspondant de la chaîne de télévision Numidia, Yasser Othman Mustapha, de la part du président de l’ES Sétif, Hacen Hammar, lundi soir à Béchar lors du match du tour des 16èmes de finale de la coupe d’Algérie de football».

«L’ONJSA condamne avec la plus grande fermeté cette agression qui relève d’un geste honteux qui n’honore nullement le président de l’Entente de Sétif, supposé être un éducateur. L’ONJSA apporte ainsi sa pleine solidarité à Yasser Othman Mustapha et à tous les collègues de la chaîne Numidia. L’ONJSA considère que toute attaque ou agression contre les journalistes de la presse écrite et des différents médias demeure une violation de la Constitution et des lois de la République, lesquelles garantissent la liberté d’expression et d’exercice du métier de journaliste. L’ONJSA réaffirme en outre que les médias demeureront des partenaires incontournables dans le cadre du développement du Mouvement sportif national et ne s’empêcheront pas de dénoncer les actes immoraux des différents acteurs du sport en Algérie», ajoute le communiqué de cette Organisation.

L’ONJSA appelle aussi l’ensemble des institutions de la République et les plus hautes instances du pays à protéger les journalistes dans le cadre de la loi, d’autant plus quela Constitution dans son article 51 stipule que « l’accès à l’information et aux documents et statistiques et leur transfert sont garantis aux citoyens ».

Dans ses déclarations, Hammar n’a pas regretté son geste, affirmant que désormais il ne parlera qu’avec le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, qu’il a «instruit» de limoger le responsable de l’arbitrage à la FAF.

Par ces déclarations, Hammar continue de défier tout le monde considérant que son équipe a été victime d’une injustice de l’arbitre. Or, Hammar devrait présenter ses excuses aux supporters de l’ESS qu’il a mal représenté car l’Entente a été entrainée par les Arbi, Kermali et a enfanté de grands noms comme Griche, les frères Salhi et tant d’autres noms qui sont plus lourds que Hammar.

Nassim Fateh

 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Said Sellami

Décès de Said Sellami, un vétéran de la photo et beau frère de Ben Bella

DIA-13 février 2018: L’ancien photographe d’El Moudjahid, M. Saïd Sellami, est décédé à l’âge de ...