DIA | L’USMA, le club de la capitale dans la rue: Quand Haddad met l’équipe dans l’impasse et manipule les supporters (Vidéo)
46158
post-template-default,single,single-post,postid-46158,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’USMA, le club de la capitale dans la rue: Quand Haddad met l’équipe dans l’impasse et manipule les supporters (Vidéo)

DIA-19 octobre 2019: Les supporters de l’USM Alger sont sortis ce samedi dans les rues d’Alger afin de protester contre la situation dans laquelle se trouve le club, sachant que les joueurs et les employés de l’USMA ne sont pas payés depuis plus de six mois.

Les comptes bancaires du club ont été bloqués après l’incarcération du président de l’USMA, l’homme d’affaires et Président-directeur général de l’Entreprise des travaux routiers, hydrauliques et bâtiments (ETRHB), Ali Haddad. Le vice-président du club n’est autre que le frère de Ali Haddad, en l’occurrence Rebbouh Haddad.

Haddad a laissé entendre que les joueurs ne peuvent pas percevoir leurs salaires tant que les comptes bancaires de l’USMA sont bloqués. Or, le déblocage des comptes bancaires de l’USMA, signifie le déblocage des comptes bancaires de l’ETRHB dans la mesure où Ali Haddad a intégré l’USMA comme filiale de l’ETRHB.

En ce sens, le sort de l’USMA (joueurs et tous les salariés du club) reste lié au sort de l’ETRHB, sachant que Ali Haddad, avait bénéficié de projets au nom de l’USMA. Il avait bénéficié de crédits bancaires sans que les projets en questions ne démarrent.

Deux anciens joueurs de l’USMA, Hocine Achiou et Mohamed Hamdoud ont déjà dénoncé le plan machiavélique de Haddad qui, en liant le sort de l’USMA à celui de l’ETRHB, veut conduire l’équipe vers la relégation en Ligue 2 et provoquer ainsi le courroux des supporters, lesquels risquent d’être manipulés en cette conjoncture très sensible.

En ce sens, même le président de la Ligue de football professionnel, Abdelkrim Medouar, a insinué que le boycott par l’USMA du derby algérois MCA-USMA obéit à cette logique de manipulation des supporters du club. Medouar est allé jusqu’à accuser l’actuel secrétaire général de l’USMA «appliquer ce que l’on lui dicte», comprendre par là qu’il serait manipulé par Haddad. Même Medouar s’est référé aux déclarations de Hocine Achiou et Mohamed Hamdoud, insinuant que le boycott du derby algérois entre dans le cadre de la manipulation des supporters…Affaire à suivre.

Nassim Fateh