La maladresse diplomatique de Béji Caïd Essebsi sur l'attentat de Azzaba - DIA
34299
single,single-post,postid-34299,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-caid-essebsi

La maladresse diplomatique de Béji Caïd Essebsi sur l’attentat de Azzaba

DIA-02 août 2018: Le président de la République tunisienne, Béji Caïd Essebsi et ses services protocolaires ont  commis le 31 juillet 2018, une maladresse diplomatique envers l’Algérie  

En effet, le journal arabophone El Khabar , relayé par la presse électronique tunisienne , a rapporté que le président tunisien a envoyé une lettre de condoléances à son homologue algérien, Abdelaziz Bouteflika, suite à l’attentat terroriste de Skikda. Béji Caïd Essebsi en a également fait mention lors de la clôture de la conférence diplomatique tunisienne.
Mais officiellement, les autorités algériennes n’ont pas annoncé, l’existence de morts ou de blessés dans les rangs de l’armée algérienne. Le ministère de la défense nationale n’a pas pour tradition de rendre public ses pertes pour ne pas donner du crédit et une importance aux actions terroristes.