Maltraité par la FAF, Saâdane contraint à la démission - DIA
36268
single,single-post,postid-36268,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Saadane

Maltraité par la FAF, Saâdane contraint à la démission

DIA-03 octobre 2018: Le premier responsable de la Direction technique nationale (DTN), Rabah Saâdane, a  décidé de démissionner de son poste. Il présentera sa démission au président de la FAF, Kheireddine Zetchi,  au retour de ce dernier de l’étranger. C’est le deuxième DTN consommé par Zetchi en moins de deux ans, après Fodil Tkanouine.

Saâdane s’est plaint du mauvais traitement que lui réserve la FAF. Il s’est retrouvé marginalisé par la fédération algérienne de football, alors qu’il devait être le premier conseiller technique du président de la FAF.
Il se trouve que Saâdane n’a pas été consulté par le président de la FAF pour le recrutement de l’entraineur national. Pis encore, il n’a aucun contact avec le sélectionneur national, Djamel Belmadi alors qu’à sa prise de fonctions, Saâdane avait indiqué  qu’il devait avoir un droit de regard sur toutes les sélections nationales, y compris l’équipe nationale A.
Saâdane n’avait pas accompagné Belmadi, en sa qualité de responsable de la DTN, au congrès organisé par la FIFA à Londres pour l’évaluation technique du Mondial-2018, faute de visa. Il est à se demander comment la FAF n’a pas pris ses précautions pour que Saâdane puisse avoir son visa à temps et être présent au congrès de la FIFA.
De surcroît , Saâdane a été interdit d’accès au restaurant où  se trouvaient les joueurs de l’équipe nationale en compagnie de Belmadi au centre technique de Sidi Moussa. Une instruction a été donnée à l’agent de sécurité de manière à ce qu’il n’autorise personne à accéder au restaurant de l’équipe nationale. En sa qualité de DTN, Saâdane croyait qu’il pouvait déjeuner avec les joueurs, mais il a été surpris par la réaction de l’agent de sécurité, lequel ne faisait qu’appliquer les instructions des responsables de la FAF, à leur tête le président Kheireddine Zetchi.
Les péripéties que vit Saâdane à la FAF confirment  que Zetchi est déterminé à se débarrasser de lui et du directeur des équipes nationales (DEN), Boualem Charef. Zetchi est déçu par les résultats des sélections des jeunes catégories et envisage de limoger toute la DTN, allant de Saâdane à Charef en passant par les autres entraineurs activant sous leur houlette. Le président de la FAF veut engager des techniciens espagnols à la DTN pour les sélections des jeunes catégories. Aux dernières nouvelles, Charef et Zetchi ne s’adressent plus la parole, ce qui dénote du climat délétère à la DTN.
 
Nassim Fateh