BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Masterchef Algérie, l’émission qui va concurrencer les programmes de MBC

DIA-02 novembre 2016: Sa diffusion avait été annoncé à plusieurs reprises, l’agence Allégorie dirigée par le duo Marhoun Rougab et Toufik Lerari, qui a réalisé jusque-là plusieurs productions audiovisuelles, va lancer à partir du 5 novembre à 20h45 en exclusivité sur Echourouk Tv, la plus grosse émission de télévision jamais réalisé par une boite audiovisuelle algérienne : Masterchef Algérie.

« Cette émission, intégralement produite en Algérie, hisse les standards de production de contenus algériens aux normes internationales. C’est l’ambition que nous nous sommes fixée depuis le démarrage de cette aventure industrielle et culturelle » a indiqué Marhoun Rougab, dirigeant du groupe algérien de communication et producteur de l’émission.

Allegorie a acquis les droits du format de MasterChef auprès d’Endemol-Shine, dont ils sont le partenaire exclusif en Algérie.

Dans la saison 1 de MasterChef, le déroulement de l’aventure se fera en huit émissions, dont chacune d’entre elles se décline en trois épreuves. La première épreuve se déroulera en atelier généralement, tandis que la seconde se fera en extérieur dans des lieux et villes algériennes. La troisième épreuve, dite éliminatoire, consiste par ailleurs à faire subir aux candidats un test sous pression, dont le moins convainquant sera éliminé du reste du concours par les membres du jury.

Un animateur expérimenté

Pour animer l’émission, l’agence Allégorie n’a pas lésiné sur les moyens, en recrutant une icône du petit écran maghrébin, l’animateur algérien Tayeb, qui avait commencé sa carrière dans les années 2000 dans l’émission « Saraha Raha » sur ENTV, avant de présenter l’émission « Djak El merssoul » sur Nessma Tv durant plusieurs années.

Un jury passionnant et passionné

L’une des  forces de l’émission Masterchef Algérie c’est surtout son jury. A cette occasion,  nous avons retrouvé avec beaucoup de plaisir : l’ancien leader du groupe de rap algérien MBS (Le micro brise le silence) Rabah Ourad, totalement transformé au chef, qui après plus de 20 ans d’exil et d’expérience. L’auteur de « Aaouama » est devenu un professionnel de gastronomie espagnole et française et propriétaire d’un restaurant gastronomique « Wormwood » à Londres. Dans le rôle de la marraine expérimentée, il y a la doyenne Yasmina Sellam Benmalem, chef de la table d’hôtes de gastronomie traditionnelle algérienne « Dar Djeddi » à Alger. Les téléspectateurs algériens avaient découvert sa spontanéité et sa grande culture lors de son beau passage à l’émission « L’échappée belle » diffusée sur France 5. Enfin la plus jeune des jurés et sans doute la plus séduisante, est la chef tunisienne Malak Laabidi, qui elle aussi est dotée d’une grande expérience dans les cuisines françaises, formé chez Paul Bocus et a travaillé chez Ducas.  Ce trio de professionnels de la cuisine ont manifesté une grande joie de participer à cette émission, car chacun avait un défi à relever : Rabah Ourad qui avait marre de l’exil et de la chanson engagé avait voulu démontrer son besoin de construire quelque chose en Algérie avec cette nouvelle jeunesse. Mme Yasmina, qui avait pris sa retraite d’enseignante d’Université et qui tenté plusieurs expériences dans plusieurs domaines, a une mission noble : faire connaitre l’origine de notre cuisine si riche et surtout mal connue. Enfin Malak, la tunisienne qui a vécu en Algérie durant plus de trois, souhaite rapprocher encore plus les compétences et la jeunes tunisienne et algérienne. Ces trois maîtres des plats et de la présentation culinaire ont réussi le challenge de participer à la première saison de Masterchef.

dia-masterchef

Une logistique hollywoodienne

Masterchef Algérie est une entreprise lourde qui a nécessité la mobilisation de 120 personnes pour trois mois de tournage, mettant à l’épreuve 14 participants venus des coins du pays, sélectionnés après un casting rigoureux de 3500 candidats. Comme pour montrer la beauté du pays et la diversité de sa culture, le tournage de l’émission s’est déroulé dans huit villes du pays, parmi elles : Tlemcen à l’ouest, Alger et Béjaïa au centre ou encore El Oued au sud-est…. Pour chaque tournage hors wilaya, c’est toute une logistique qui est déplacée : deux semi-remorques lancés sur les routes d’Algérie, des voyages en avion et des décors reconstruits et replacés.  Le studio principal de Masterchef Algérie a été construit à El Hamiz, à l’identique de l’émission anglaise, dans un hangar de 750 m2 et qui était l’ancienne usine d’enveloppes « La Gazelle ».  L’équipe de production d’Allégorie, conduite par Brahim Boucherit a été aidé dans sa mission de mise en place du décor par des techniciens français du studio Shine, producteur de la version française de MasterChef, qui était diffusé sur TF1.

Pour Marhoun Rougab, Masterchef est avant tout un grand défi pour l’agence Allégorie, qui veut contribuer à l’émergence d’une industrie audiovisuelle algérienne. Pour se faire on ne lésine pas sur la qualité et sur les moyens de production.

Une aventure culinaire et culturelle exceptionnelle offerte aux téléspectateurs

Au-delà de la dimension industrielle, qui est stratégique, ce projet est une aventure télévisuelle offerte aux familles algériennes. Cette aventure valorise la diversité formidable du patrimoine culinaire algérien mais aussi culturelle en offrant un voyage aux cœurs de plusieurs régions du Pays, et cela grâce à des images d’une rare beauté.

« Il nous faudrait au moins 6 saisons entières pour couvrir la diversité et le patrimoine culinaire algérien. Ce que nous avons vécu à travers les candidats et les déplacements est tout simplement incroyable. Chaque candidat, chaque plat et chaque lieu est une source remarquable que nous voulons partager avec les téléspectateurs algériens qui sont avides de belles images et de belles histoires algériennes » précise Brahim Boucherit.

Dans la saison 1 de MasterChef, le déroulement de l’aventure se fera en huit émissions, dont chacune d’entre elles se décline en trois épreuves. La première épreuve se déroulera en atelier généralement, tandis que la seconde se fera en extérieur dans des lieux et villes algériennes. La troisième épreuve, dite éliminatoire, consiste par ailleurs à faire subir aux candidats un test sous pression, dont le moins convainquant sera éliminé du reste du concours par les membres du juré.

Le grand challenge d’Allégorie : concurrencer MBC  

Après avoir réussi le challenge de produire la première émission, Allégorie ambitionne de fabriquer le concept pour une chaîne de télévision en Tunisie. « Nous travaillons dur pour imposer notre savoir-faire et notre expérience dans la production audiovisuelle » a encore précisé le patron chargé de la production chez Allégorie.

Avec des sponsors aussi importants que Djezzy, Amor Benamor, Ariel et Cevital, il est clair que l’émission qui commencera à être diffusé sur la chaîne Echourouk Tv cette semaine et sur la chaîne spécialisée en gastronomie du groupe Echrourouk Benna Tv, aura une bonne audience. Le co-fondateur d’Allégorie table sur une audience de 20 millions de téléspectateurs, boostant encore plus l’audience de la première chaîne de divertissement en Algérie. Marhoun Rougab qui a annoncé que dans les prochaines années l’entreprise aura son stand au MIP TV de Cannes affirme qu’Allégorie est le premier producteur de contenus en Algérie, avant de conclure avec ce message clair aux autres chaînes de la région MENA: « Nous serons dans les mois à venir les concurrents directs des programmes de MBC. » Enfin Masterchef sera également présente durant le ramadhan 2017 avec des célébrités, ce qui s’annonce d’ores et déjà comme un avant-goût appétissant de la grille d’Echourouk Tv pour ce mois sacré.

Salim Aggar  

Masterchef dans le monde 

MasterChef est une émission de télé-réalité produite à l’origine au Royaume-Uni par la BBC en 1990 et dont la franchise appartient aujourd’hui au groupe multinational de production de télévision Endemol Shine. Après son succès en Australie en 2009, l’émission s’est développée à travers le monde, principalement en Europe et dans les pays du Commonwealth mais aussi en Asie. En Afrique, l’émission existe uniquement au Maroc où elle a été lancée en 2014 sur la deuxième chaîne publique marocaine, 2M.

A propos d’Allegorie Group

1er Groupe de conseil en communication, fondé par Marhoun Rougab et Toufik Lerari, Allegorie est constituée de 5 entreprises qui se conjuguent dynamiquement pour offrir des services de conseil en image, de communication et marketing, d’achat média, de production audiovisuelle et d’études marketing. Sixty2, l’entité dédiée à la production audiovisuelle, totalise plus de 3500 heures de production de contenus et, avec la production de MasterChef, elle entre dans la phase industrielle  de son développement.

A propos de SHINE FRANCE

Créée en août 2009 par Thierry Lachkar, SHINE FRANCE est une filiale du groupe britannique SHINE fondé en 2001 par Elisabeth Murdoch. SHINE FRANCE produit et distribue des formats du groupe et des créations originales pour la France et l’ensemble des territoires francophones. La société s’est rapidement imposée en France, en produisant notamment pour TF1 le plus grand concours culinaire qui existe, Masterchef, mais aussi Baby Boom, le docu réalité qui plonge au coeur d’une maternité et de nombreux autres programmes pour l’ensemble des chaînes de télévision, en cours de production.

 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-CHAOUCH

Le journaliste de l’émission Le Quotidien rate son reportage sur l’Algérie (Vidéo)

DIA-08 décembre 2017: Comme il fallait s’y attendre, l’émission « Le Quotidien » diffusée sur TMC ...

Un commentaire

  1. je comprends pas cet manie de vouloir copier tous ce que les occidentaux font, il y a pas quelques choses de 100/100 MAD in Alegria .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *