Quand un médecin dans la série "Grey’s Anatomy" enlève son hidjab pour sauver un enfant (Vidéo) - DIA
29726
single,single-post,postid-29726,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA- Sophia Taylor Ali

Quand un médecin dans la série « Grey’s Anatomy » enlève son hidjab pour sauver un enfant (Vidéo)

DIA-13 mars 2018: Alors qu’on écarte toute femme voilée des programmes télés en France, aux Etats Unis on les présente sous une bonne image. Ainsi dans la série américaine médicale « Grey’s Anatomy »  a montré dans son 13ème épisode de la saison 14…le Dr Dahlia Qadri, la première femme en hidjab de la série qui a été montée dans une scène très forte par un dévoilement aussi admirable qu’inattendu.

Ainsi le Dr Qadri, incarné par Sophia Taylor Ali, n’a pas hésité à retirer son hijab pour stopper net une hémorragie, l’enroulant autour de la jambe de son jeune patient, à la manière d’un garrot (voir vidéo ci-dessous).

Parmi les remerciements qui ont afflué pour saluer l’idée de génie de Shonda Rhimes, la productrice de Grey’s Anatomy, ceux adressés avec une infinie gratitude par la réalisatrice américaine de confession musulmane, Iman Zawahry, ont fait le tour de la Toile.
Iman Zawahry
« Il y a deux ans quand je me suis mise à enseigner la représentation de l’Islam dans les médias et la culture pop, j’étais bien en peine de trouver un bon exemple d’une représentation positive des musulmans à la télévision, et encore moins d’une hijabi à la télévision ! C’est ce à quoi j’ai travaillé pendant des années, en tant que cinéaste musulmane. Il faut souhaiter que cette courte scène dans Grey’s Anatomy marque durablement les esprits, car elle montre l’humanisme de l’islam et des musulmans et leur volonté de faire partie intégrante de notre grande communauté américaine », a-t-elle appelé de ses voeux.

Voila un exemple à suivre pour les productions françaises de cinéma et de télévisions, qui malgré une ouverture d’esprit  restent fermées à la culture et à la religion de l’autre.

Amel Bouchaib