BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Des médias algériens au service du Makhzen s’attaquent à Messahel (Vidéo)

DIA-23 octobre 2017: Depuis deux jours, le ministre des affaires étrangères Abdelkader Messahel, fait l’objet d’une violente campagne de dénigrement de la part des médias marocains. Si cette attitude est habituelle voir naturelle venant de la part de médias aux ordres du makhzen (Le principal lobby du palais royal), c’est l’attitude et la réaction de certains médias algériens qui a surpris les observateurs et même les observateurs étrangers. Certains médias algériens et personnalités médiatiques ont pris ouvertement position pour le Maroc et ont dénoncé les dernières déclarations du MAE Messahel. Des propos attribués au ministre de la Communication Djamel Kaouane rapportés par quelques médias électroniques, mais non confirmés, où il affirme que certains médias sont payés par le Makhzen pour tirer sur l’Algérie.

Le premier média ouvertement pro-marocain et anti-algérien, Magharibia Tv, chaîne algérienne qui émet de Londres, qui a consacré une émission où elle s’est largement lâchée contre le chef de la diplomatie algérienne. Hichem Aboud, l’ex agent du DRS, s’est également exprimé pour faire les louanges du Maroc et critiquant la politique extérieure algérienne.   

D’ailleurs les médias marocains se sont félicités des attaques de la presse algérienne contre Messahel. Le média le plus heureux dans ce contexte, c’est le site Le360.ma  qui est revenu sur les nombreux journaux et médias électroniques qui ont critiqué la sortie d’Abdelkader Messahel. En pole position des médias critiques envers Messahel, le journal électronique Le matin de Mohamed Benchicou, qui a signé un article étonnant « les propos criminels de Messahel«  précisant que le clan Bouteflika veut la guerre avec le Maroc.

Plus grave encore, le site Algeriepart.com d’Abdou Semmar s’est associé avec un site proche du makhzen crée par la DGED (Direction Générale des Études et de la Documentation) (Maghreb intelligent)pour expliquer la sortie médiatique de Messahel.  

Le Makhzen marocain n’avait pas besoin de mobiliser ses médias plus nombreux et plus soudés que les médias algériens, pour s’attaquer au chef de la diplomatie algérienne ; la presse algérienne très divisée s’en est royalement chargée. De son coté, Messahel peut compter sur certains médias électroniques, à l’image d’Algeriepatriotique toujours incisif contre le Makhzen, mais aussi sur les quotidiens El Khabar, El Watan et l’Expression connus pour leur répliques très virulentes contre le Maroc. En revanche, la réplique audiovisuelle algérienne n’a pas été à la hauteur. Seule la chaîne Ennahar Tv tente de rester aux cotés de Messahel. L’Entv et l’APS ne souhaitant pas entrer en conflit dans une guerre médiatique contre le Maroc, alors que Dzair Tv et Dzair News sont plus occupées à faire remonter la cote d’Ali Haddad, bousculé par des dissensions au sein du FCE. Enfin, on retiendra les reportages diffamatoires de la chaîne publique marocaine d’El Ayoun, qui a traité Messahel par tous les noms d’oiseaux. La guerre médiatique ne fait que commencer…              

Salim Bey       

 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-PERE DE LA VICTIME

Un enfant qui s’adonnait au jeu La Baleine bleue s’est suicidé à Sétif

DIA-16 novembre 2017: Un enfant de 11 ans qui s’adonnait au jeu de La Baleine ...