Les membres du gouvernement refusent de révéler les destinations de leurs vacances (Vidéo) - DIA
33460
single,single-post,postid-33460,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Gouvernement

Les membres du gouvernement refusent de révéler les destinations de leurs vacances (Vidéo)

DIA-04 juillet 2018: Dans un reportage de la chaîne Ennahar Tv, les membres du gouvernement ont refusé de révéler les destinations de leurs vacances annuelles.

Surpris par la questions, les ministres du gouvernement Ahmed Ouyahia ont pour la plupart déclaré que les vacances s’organisent selon les choix de leurs familles et plus précisément de leurs épouses.
C’est le cas de Saïd Djellab, le ministre du commerce, du ministre de la Communication Djamel Kaouane, ou encore du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi.  

Alors que le ministre du transport a révélé qu’il passera ses vacances à Alger, que la ministre de l’Environnement, Fatma Zohra Zerouati, s’est contentée de déclarer qu’un ministre n’a pas de congé.

Il est clair que la langue de bois a dominé les réactions de la majorité des membres du gouvernement. Seulement voilà : si les ministres refusent de révéler leurs  destinations de vacances c’est parce qu’ils sont épiés aussi bien par leur hiérarchie que par leur environnement proche. Les ministres ont le droit à 10 jours de congé annuel. Généralement, ils ne sortent pas à l’étranger, car s’ils partent en vacances à l’étranger, ils doivent se soumettre à une réglementation très stricte.  Certains pays ne sont pas conseillés pour les vacances des membres du Gouvernement, pour des raisons de sensibilité diplomatique ; c’est le cas du  Maroc et de la France. En revanche deux destinations sont prisées par les membres du gouvernement: La Tunisie et l’Espagne. Pour se rendre à l’étranger, les ministres doivent avoir une autorisation signée par le Premier Ministre et informer les missions diplomatiques des pays où ils se rendent. 

Certains ministres en revanche préfèrent passer leurs vacances en Algérie en famille dans les stations balnéaires locales notamment à Oran, Bejaia et Mostaghanem, à l’abri des regards et dans le calme.        

 Amel Bouchaib