BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Menaces contre les commerçants qui n’ont pas suivis la grève à Bejaia, Tizi Ouzou et Bouira

DIA-02 décembre 2016:  Le secrétaire général de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), Salah Souilah, a tenu à dénoncer « les menaces » proférées à l’encontre des commerçants par des jeunes inconnus dans certaines wilayas du pays, notamment Bouira, Bejaia et Tizi Ouzou, qui les ont contraints de fermer leurs locaux.
« Ces commerçants notamment ont reçu des menaces de la part de jeunes inconnus d’incendier leurs locaux s’ils restaient ouverts« , a précise la même source.
Selon l’UGCAA, les commerçants avaient exercé normalement leurs activités dans la matinée de ce lundi, avant d’être obligés, sous la menace, de baisser rideau. Le SG de l’UGCCA a précisé à ce propos : « Nous n’avons lancé aucun appel à la grève et nous ne pouvons pas le faire car nous refusons d’affamer les citoyens« .
Il a expliqué aussi que les commerçants ont fermé dans ces wilayas de peur de s’exposer à divers dangers. Aussi, les représentants de l’Union dans ces trois wilayas ont relevé que les commerçants avaient ouvert le plus normalement du monde dans la matinée, avant de se voir obligés de baisser rideau, pour donner l’impression qu’ils étaient en grève.
Il s’agit, selon toute vraisemblance, d’un complot visant à déstabiliser le pays par une grève forcée des commerçants. Pour rappel, les commerçants de Tizi Ouzou avaient affirmé, dans un communiqué affiché dans les rues de la ville et postés à travers les réseaux sociaux, qu’ils renonçaient à la grève du 2 janvier après avoir constaté que certaines parties occultes voulaient récupérer ce mouvement.
Par ailleurs, des informations ont fait état que du grabuge a été enregistré dans la wilaya de Bejaia entre commerçants et certains émeutiers ou manifestants voulant semer le désarroi.
Amir Hani
 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Total

Unité de production de lubrifiants de Total: Vers l’annulation du projet

DIA-19 janvier 2017: Décidément  Total accumule les difficultés et  se retrouve  dans  une mauvaise posture ...

3 commentaires

  1. ….c’est ce qu on appelle la democratie des neo-berberistes-kabylistes!….le pouvoir doit aider les kabyles a dépasser leur peur… et les kabyles doivent savoir que le pouvoir et le peuple n accepteront jamais que l’Algerie brûle!….les kabyles doivent briser le mur de la peur , s’orgniser et combattre la chienlit qui recrute de voyous car si le feu prend c’est la kabylie qui brûlera en premier !……eh ! Said Sadi ou se trouvent les baltaguias dont tu ne cesses de nous casser les c….avec!

    • Depuis 1954, ça se passe toujours en Kabylie, ailleurs tout va bien……!!!
      Certains Kabyles, à ce jour n’ont rien compris, c’est dommage…!!!
      Il faut s’attendre à un nouveau CAP SIGLI….. !!!

  2. c’est vraiment une connerie sa !!!! on a vraiment mar que toute les manifestation parte de notre kabylie …si en detruit les locaux de sait commerçant en est perdant alord dimanche aller chercher du lait a 20 km de chez soi a tizi en va lesser les region arabiser de faire se qu’il faut hhhh …. bien sur s’il le peuves la en va les suivre tjr c’est nous qu’on fait passer pour les mechant de cette sordide histoire ….manifestation dans le calm s’est deja tro la question qu’on devrait poser……… Qu’est ce qu’il nous en fait c’est commerçant il suive juste les prix du marcher ni plus ni moin il travaille comme vous et moi arrome ades3iche akhamisse (khobza ta3ou)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *