Messahel : "l’Algérie soutient le principe d’autodétermination et les droits légitimes du peuple Sahraoui" - DIA
30808
single,single-post,postid-30808,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Messahel

Messahel : « l’Algérie soutient le principe d’autodétermination et les droits légitimes du peuple Sahraoui »

DIA-10 avril 2018: Dans un entretien accordé à France 24, le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, revient sur le conflit du Sahara occidental et sur les accusations du Maroc à l’encontre d’Alger. 

Dans un entretien accordé à France 24, Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères, réagit aux accusations récentes du Maroc à l’encontre d’Alger au sujet du conflit au Sahara occidental, affirmant que « l’Algérie soutient le principe d’autodétermination et les droits légitimes du peuple Sahraoui ». Mais il estime que ce n’est pas à l’Algérie à « s’impliquer » directement dans les négociations entre le Maroc et le Front Polisario.

« Le Maroc affirme que c’est une affaire entre l’Algérie et le Maroc, ce n’est pas le cas, c’est une affaire entre le Maroc et le peuple Sahraoui, et entre le Maroc et les décisions des Nations unies », affirme-il. « La négociation sur le fond s’est toujours faite entre des représentants du Front Polisario et du Maroc, cela ne changera pas ».

Enfin Abdelkader Messahel nie enfin avoir été informé d’une possible intervention militaire marocaine.