Messahel en Chine: Le MAE accorde deux interviews à CCTV et au quotidien "le Peuple" - DIA
33695
single,single-post,postid-33695,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-MESSAHEL Chine

Messahel en Chine: Le MAE accorde deux interviews à CCTV et au quotidien « le Peuple »

DIA-12 juillet 2018: Le ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel a accordé, en marge des travaux de la 8ème Conférence ministérielle du Forum de Coopération Chine-Pays Arabes, deux interviews à la Chaîne Chinoise CCTV et au quotidien chinois « Le Peuple », indique mercredi un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Dans ces deux entretiens, M. Messahel a souligné que la participation du Président chinois Xi Jinping à la cérémonie d’ouverture de la Conférence constitue un « témoignage éloquent quant à l’intérêt tout particulier qu’accorde la Chine au renforcement des relations avec les pays arabes », ajoute la même source.

Il a ajouté que les propositions contenues dans son adresse à la Conférence qui a donné une « lecture stratégique de l’action commune sino-arabe », constituent « des projets prometteurs de nature à développer davantage les relations économiques et les échanges commerciaux entre les deux ensembles, ainsi qu’à donner une impulsion nouvelle à l’intégration régionale ».

Par ailleurs, le chef de la diplomatie algérienne a remercié la Chine pour son soutien aux causes arabes, en particulier la cause palestinienne.

Il a également souligné que le concept de la « Société de destin commun pour l’humanité », développé par le Président Jinping, rejoint dans ses principes et ses objectifs, l’initiative algérienne du « Vivre ensemble en paix », portée par le président de la République Abdelaziz Bouteflika, « les deux initiatives visant à promouvoir les valeurs de dialogue, de réconciliation, de tolérance et de respect mutuel », conclut le MAE.