BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Messahel rencontre le président du gouvernement libyen d’union nationale, Fayez El-Serraj

DIA-21 avril 2017: Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a rencontré vendredi à Tripoli le président du gouvernement libyen d’union nationale, Fayez El-Serraj dans le cadre de la tournée qu’il effectue en Libye pour tenter de rapprocher les vues entre les libyens en appui d’une solution pacifique sur la base du dialogue et de la réconciliation nationale.
M. Messahel et la délégation qui l’accompagne ont été accueillis au siège du conseil des ministres libyen par M. El-Serraj en présence du ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Tahar Siala. Il s’est  entretenu également avec le vice-président du Conseil présidentiel libyen, Ahmed Miitig.
La rencontre de M. Messahel avec MM. El-Serraj et Miitig intervient après son retour vendredi de Mesrata où il a rencontré, en présence des membres de la délégation qui l’accompagne, des responsables militaires,  des députés et des représentants du « rassemblement politique », ainsi que des représentants du conseil des notables de la ville, des jeunes et de la société civile. M. Messahel effectue une visite de travail en Libye à la tête d’une importante délégation dans le cadre des efforts soutenus de l’Algérie en
vue rapprocher les positions des frères libyens en faveur d’un règlement politique durable de la crise dans ce pays, à travers le dialogue interlibyen inclusif et la réconciliation nationale, à même de préserver l’intégrité territoriale de la Libye, son unité, sa souveraineté et la cohésion de son peuple.

Messahel affirme la « ferme volonté » des Libyens de parvenir à des solutions  pacifiques à travers le dialogue

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel a affirmé vendredi à Mesrata « la ferme volonté des Libyens de parvenir à des
solutions pacifiques à travers le dialogue politique inter-libyens .
Au terme d’une visite effectuée vendredi soir à Mesrata (Ouest de la Libye), le ministre a indiqué avoir « perçu une forte volonté chez les Libyens de parvenir à des solutions pacifiques à travers le dialogue
politique inclusif » relevant avoir perçu cette volonté dans toutes les villes qu’il a visitées à savoir Al Bayda, Benghazi, Zentan,Tripoli et Mesrata.  M. Messahel a réitéré la conviction de l’Algérie que « la solution passe par un dialogue inclusif entre tous les Libyens sans exclusive », affirmant que les « Libyens en sont capables sans aucune ingérence étrangère « .
Après avoir rendu hommage aux jeunes libyens pour leurs sacrifices dans la lutte contre le terrorisme dans la ville de Syrte « qui  s’est débarrassée de ce fléau grâce à ces sacrifices », M. Messahel a souligné l’impératif de poursuivre la lutte contre le terrorisme dans les autres régions du pays.
Il a également remercié les jeunes de Mesrata pour l’accueil chaleureux qu’il lui a été réservé, affirmant que cela n’est « point étrange à cette ville historique qui a consenti d’énormes sacrifices pour l’unité et la
stabilité de la Libye« .
Cinquième étape de sa tournée en Libye, M. Messahel accompagné d’une importante délégation a eu jeudi à Mesrata, plusieurs rencontres avec des responsables militaires, politiques, civils, religieux et des représentants de la société civile.
La délégation algérienne a rencontré des personnalités militaires relevant de la salle d’opérations de l’initiative « El Bouniyane El Marsous », un groupe de députés, des représentants du « rassemblement politique » et du Conseil des notables, ainsi que des jeunes et des acteurs civils de la
ville.

APS 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-AID

La fête de l’Aid El Fitr dimanche en Algérie

24 juin 2017: Le premier jour de l’Aid El Fitr, qui correspond au premier jour ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *