Messahel s'entretient à Addis Abeba avec Ghassan Salamé - DIA
39960
single,single-post,postid-39960,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-GHessan SALAME MESSAHEL

Messahel s’entretient à Addis Abeba avec Ghassan Salamé

DIA-09 février 2019: Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s’est entretenu samedi à Addis-Abeba (Éthiopie) avec le représentant du Secrétaire général des Nations Unies pour la Libye, Ghassan Salame.

L’entretien qui a eu lieu en marge du sommet de l’Union africaine (UA) qui se tient dans la capitale éthiopienne, a porté sur la situation en Libye à la lumière des derniers développements intervenus sur la scène libyenne.

M. Salame a informé le ministre des Affaires étrangères sur les activités entretenues dans le cadre du processus de règlement de la crise libyenne, conduit sous l’égide des Nations Unies, ainsi que sur les derniers développements enregistrés dans ce cadre. Il a réitéré ses remerciements à l’Algérie pour son « soutien continu » aux efforts de l’ONU en vue de parvenir à un règlement de la crise dans ce pays.

Pour sa part, M. Messahel a exprimé les « préoccupations » de l’Algérie quant à la situation prévalant en Libye et son impact sur la région, ajoutant que l’Algérie « maintient un contact avec toutes les parties libyennes en vue de les accompagner sur la voie du dialogue et de la réconciliation, seule à même de permettre un retour de la stabilité dans ce pays frère et voisin ».

Les deux parties ont convenu de poursuivre la « concertation régulière » sur le dossier libyen, notamment pour ce qui est des étapes futures du processus onusien de règlement.