BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Messahel: « Une session du dialogue sécuritaire algéro-américain, fructueuse »

DIA-07 avril 2017:  La quatrième session du dialogue algéro-américain sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme a été  « utile » et fructueuse , a déclaré jeudi à Washington le ministre des  Affaires Maghrébines, de l’Union Africaine, et de la Ligue des Etats  Arabes, M. Abdelkader Messahel. Le ministre qui s’exprimait à l’issue de ce dialogue qui s’est tenu à  Washington a souligné que la réunion avec la partie américaine a été  « utile ».

« Cette session a été très positive dans le contexte actuel et c’est encore  une fois une visite qui consolide les excellentes relations existant entre  l’Algérie et les Etats-Unis dans les domaines politique économique et  sécuritaire », a relevé M. Messahel.

Dans le cadre de ce dialogue, les deux pays ont établi, il y a quelques  années, des mécanismes qui continuent à fonctionner à plein temps, a  rappelé le ministre.

Des mécanismes menés par des hauts responsables issus des départements de  la défense, des affaires étrangères, de la justice, de la sécurité  intérieure et du renseignement, a-t-il ajouté.

Qualifiant les relations bilatérales  d’ »excellentes », le ministre a  indiqué qu’elles avaient atteint

« un haut niveau », tout en souhaitant leur  renforcement dans les prochaines années.

Le ministre a, par ailleurs, fait savoir que « plusieurs questions  importantes ont été inscrites à l’agenda » de cette réunion. « Nous avons longuement discuté des crises régionales de la situation  sécuritaire dans la sous région et les crises affectant le monde arabe », a  déclaré le ministre à la presse.

M. Messahel a indiqué avoir également évoqué avec la partie américaine les  défis internationaux, la coopération en matière de lutte contre le  terrorisme, l’extrémisme violent et le crime organisé.

Concernant les crises régionales, le ministre a tenu à réitérer à cet  égard la position constante de l’Algérie, fondée sur la solution politique,  le dialogue inclusif et la réconciliation nationale en Libye et au Mali.

La session a constitué « l’occasion de faire l’évaluation de la situation  dans la région concernant les conflits en Libye et au Mali, de la lutte  antiterroriste et des développement récents qu’ont connu certains courants  et mouvements terroristes dans la région », a-t-il déclaré en précisant que les deux parties ont abordé les actions menées face au retour « des  combattants étrangers ».

Dans sa déclaration à la presse, M. Messahel a indiqué que l’Algérie a  largement partagé son expérience en matière de déradicalisation.

« Nous avons partagé notre expérience, ce que nous avons vécu dans les  années 1990, et comment l’Algérie est parvenue à cette stabilité grâce aux  efforts du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, et à la  politique de réconciliation nationale ».

Les discussions ont, par ailleurs, porté sur la situation en Syrie et au  Moyen Orient ainsi que sur la question migratoire et la lutte contre le  cyberterrorisme, a-t-il enchaîné En visite de deux jours aux Etats-Unis, M. Messahel a conduit jeudi à  Washington la délégation algérienne à la quatrième session du dialogue  sécuritaire algéro-américain.

La partie américaine a été représentée par Justin Siberell, le  coordonnateur pour la lutte antiterroriste au département d’Etat, qui a été  accompagné pas plusieurs responsables du Pentagone, des Affaires  étrangères, de la justice et de la sécurité intérieure.

Dans une déclaration publiée jeudi par les services du porte-parole du  département d’Etat, les Etats-Unis ont précisé que cette quatrième session  du dialogue sécuritaire était destinée à renforcer le partenariat  algéro-américain et consiste à servir de multiplicateur de force pour  contrer le terrorisme dans la région  .

Les Etats-Unis considèrent l’Algérie comme un partenaire important et  capable dans cet effort, a affirmé le département de Rex Tillerson et  d’ajouter   » les Etats-Unis se réjouissent de poursuivre l’échange sur la  lutte contre le terrorisme avec l’Algérie afin d’élargir et d’approfondir  davantage notre coopération.

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Ahmed Saci

Permanences des commerçants durant l’AID: Le baptême de feu du nouveau Ministre

DIA-24 juin 2017: Le spectre de la ville « fantôme » plane déjà. Arrivé à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *