Mihoubi, premier ministre de la culture à se recueillir sur la tombe de Maatoub - DIA
33365
single,single-post,postid-33365,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Azzedine Mihoubi

Mihoubi, premier ministre de la culture à se recueillir sur la tombe de Maatoub

DIA-30 juin 2018: Azzedine Mihoubi s’est illustré pour être le premier ministre de la Culture, à se recueillir, sur la tombe du chanteur Lounès Maatoub à Taourirt Moussa dans la commune Ait Mahmoud (Beni Douala) à  25 km au Sud de Tizi Ouzou.

Aucun ministre ne s’était recueilli sur la tombe du rebelle, depuis son assassinat.  Même l’ancienne ministre de la Culture Khalida Toumi, pourtant ancienne amie du chanteur de part son part passé de cadre du RCD, parti proche du chanteur. La ministre avait même bloqué le projet d’un film sur le rebelle initié par le producteur Bachir Derrais.    

Par ce geste, le ministre de la culture voulait manifester son hommage à l’artiste engagé.  Le ministre était accompagné du wali de Tizi Ouzou, Mohamed Bouderbali et de la directrice de la culture Mme Nabila Goumeziane, qui fait beaucoup pour promouvoir la culture dans la ville des Genêts.  

Après avoir déposer une gerbe de fleurs sur sa tombe, Azzedine Mihoubi s’est ensuite rendu à la demeure de l’artiste pour rencontrer la mère de Maatoub, Na Adjia.

Ce « geste symbolique » du ministre de la Culture à Taourirt Moussa intervient après le message d’hommage posté sur les réseaux sociaux et quelques jours seulement après la commémoration du 20e anniversaire de l’assassinat du chanteur au tournant de Tala Bounane  dans un attentat terroriste survenu un certain 25 juin 1998.

Salim Bey