Le ministère du commerce et les associations des consommateurs désapprouvent la hausse du prix du pain décidée par les boulangers - DIA
25629
single,single-post,postid-25629,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Boulanger

Le ministère du commerce et les associations des consommateurs désapprouvent la hausse du prix du pain décidée par les boulangers

DIA-02 décembre 2017: Le ministre du commerce, Mohamed Benmeradi a réagi, ce samedi, à l’augmentation de 50% du prix de la baguette de pain par certains boulangers, en déclarant que cette hausse était illégale.

Le ministre a indiqué que les préoccupations des boulangers étaient étudiées au niveau du gouvernement et que les autorités se sont engagées à garantir une meilleure marge bénéficiaire à ces derniers  et contrecarrer par la même occasion toute augmentation illicite du pain 

De son coté l’Association algérienne de protection des consommateurs (APOCE) a réagi sur la chaîne Ennahar Tv à la décision de certains boulangers d’augmenter le prix du pain à 15 DA en désapprouvant cette décision unilatérale prise sans l’aval des autorités compétentes. L’Association a appelé les citoyens au « boycott des boulangeries  » jusqu’à dimanche, car explique-t-on dans un communiqué, les agents de contrôle des directions de commerce ne travaillent pas les week-ends. 

Même son de cloche du coté, de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA) affiliée à Hadj Tahar Boulenouar qui a qualifié cette décision d’illégale car aucune décision n’a été prise que ce soit par le Gouvernement ou par les représentants des boulangers. 

Enfin le président de l’ANCA a, appelé les autorités à mettre en place une commission regroupant les représentants des ministères du Commerce, des Finances et les représentants des minoteries, ceux des boulangers et ceux des consommateurs pour déterminer le coût réel de la baguette de pain pour pouvoir ensuite déterminer son prix de vente.

Les boulangers de quelques wilayas du pays à l’image de ceux de Bejaia et d’Oran ont décidé à partir d’aujourd’hui d’augmenter le prix de la baguette de pain de 10 à 15 dinars.

Amel Bouchaib