BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Ministère de la Santé : plus de 1,5 million d’élèves vaccinés

DIA-02 avril 2017: Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme  hospitalière (MSPRH) s’est félicité ce dimanche dans un communiqué que plus de 1,5 million d’élèves soient vaccinés sans qu’un incident particulier ne se soit produit.
« A l’issue de la campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole en milieu scolaire qui s’est déroulée du 6 au 15 mars 2017, plus de 1,5 million d’élèves ont été vaccinés sans aucun incident particulier du fait que toutes les conditions inhérentes à la sécurité de l’acte vaccinal ont été réunies », a indiqué le ministère dans un communiqué, soulignant que cette campagne s’inscrit dans le cadre du programme national d’élimination de la rougeole, de la rubéole et du syndrome malformatif rubéoleux congénital, mis en œuvre conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et à l’avis du comité technique des experts de la vaccination.
Le ministère qui tient à saluer les professionnels de la santé qui sont mobilisés à travers tout le territoire national », regrette les actions de « désinformation sans fondement et les mesures irrégulières prises par certains qui ont été néfastes à cette campagne de vaccination ».
Partant du principe que la vaccination constitue la seule et unique intervention de santé publique efficace contre ces deux maladies graves et mortelles qui n’ont pas de traitement, le MSPRH rappelle que l’élimination de la rougeole, de la rubéole et du syndrome malformatif rubéoleux congénital est un impératif de santé publique nécessitant la mise en œuvre de deux actions stratégiques complémentaires que sont l’organisation de la campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole en milieu scolaire, et l’introduction du vaccin combiné Rougeole-Oreillons-Rubéole dans le nouveau calendrier national de vaccination pour les nourrissons âgés de 11 mois.
Le MSPRH porte à la connaissance du grand public et des parents que la vaccination contre la rougeole et la rubéole « se poursuivra dans l’objectif de rattraper les enfants et les jeunes adolescents incomplètement vaccinés, de renforcer la protection collective contre la rougeole mais aussi contre la rubéole, et d’interrompre le risque de transmission de ces deux maladies  contagieuses, graves et mortelles » et ce après avis du comité d’experts et au terme de la campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole en milieu scolaire.
Le ministère de la Santé a ajouté que la vaccination contre la rougeole et la rubéole « sera intégrée dans le dispositif de rattrapage mis en place chaque année pour les enfants scolarisés, lors de la rentrée scolaire 2017-2018; et se déroulera de façon organisée et selon un calendrier précis, dans les structures de vaccination des établissements publics de santé ».
Relevant avoir entrepris, avec le concours du comité d’experts,  de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour assurer le succès de l’action de santé publique, le MSPRH « appelle de nouveau les professionnels de la santé dans leur ensemble, les parents d’élèves et l’association nationale des parents d’élèves, tous les partenaires sociaux ainsi que la famille de la presse à apporter leur concours afin d’assurer la meilleure protection de nos petits enfants, de nos petites filles et futures mamans contre ces deux maladies graves et mortelles ».
 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

dia-djamel-ould-abbas

Quand Ould Abbes parle de «Si Ahmed Ouyahia, l’enfant du FLN»

DIA-16 octobre 2017: Le secrétaire général du FLN ne rate pas la moindre occasion pour ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *