Le ministre de l'Intérieur saoudien à Alger pour préparer la commission mixte algéro-saoudienne - DIA
29243
single,single-post,postid-29243,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-arabie saoudite

Le ministre de l’Intérieur saoudien à Alger pour préparer la commission mixte algéro-saoudienne

DIA-04 mars 2018: L’Algérie et l’Arabie saoudite s’attellent à préparer la réunion de la commission mixte de coopération qui devrait se tenir au courant de ce mois à Ryad. C’est le Premier ministre Ahmed Ouyahia qui devrait co-présider avec son homologue saoudien cette commission qui vient consolider les relations d’amitié qui lient les deux pays.
Dans cette perspective, le ministre de l’Intérieur du Royaume d’Arabie Saoudite, l’émir Abdel Aziz Ben Saoud Ben Nayef Ben Abdelaziz Al-Saoud, effectuera à partir de demain dimanche, une visite officielle de trois jours en Algérie, à l’invitation du ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Noureddine Bedoui et du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tayeb Louh.
Cette visite s’inscrit « dans le cadre du renforcement des relations historiques privilégiées entre les deux pays et du développement de la coopération bilatérale », indique un communiqué du ministère de  l’Intérieur et sera l’occasion « d’examiner plusieurs questions d’intérêt commun et d’échanger les expériences dans différents domaines », conclut le communiqué.
La réunion de la commission mixte qui se tiendra à Ryad est la 13e du genre et s’inscrit dans le sillage de la volonté des deux pays de renforcer davantage les relations bilatérales dans divers domaines.
Il faut relever que les relations entre les deux pays sont privilégiées dans la mesure où plusieurs dirigeants saoudiens effectuent régulièrement des visites en Algérie, sachant que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika et le serviteur des Lieux saints œuvrent ensemble au renforcement des relations pour les hisser à la hauteur des attentes des deux peuples.
En plus du renforcement des relations économiques, l’Arabie Saoudite a exprimé son  intérêt à investir en Algérie. A l’occasion de cette réunion, il sera aussi question de la situation dans la région arabe, rappelant que la politique de l’Algérie est fondée sur la non-ingérence dans les affaires internes des autres pays et encourage la politique du bon voisinage et le règlement politique des conflits.
Amir Hani