Mobilis devient leader du marché de la téléphonie mobile en Algérie - DIA
9100
single,single-post,postid-9100,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Mobilis

Mobilis devient leader du marché de la téléphonie mobile en Algérie

DIA-23 août 2016: C’est fait, l’opérateur historique de la téléphonie mobile, Mobilis vient de devenir pour la première fois depuis sa création, le leader du marché de la téléphonie mobile en Algérie.

En effet, le 1er semestre 2016 a connu une augmentation de +20% de son chiffre d’affaire par rapport au 1ersemestre 2015, s’établissant à 57,2 Milliards de DA soit 519 Millions de Dollars avec un nombre d’abonnés global de 16,5 Millions dépassant pour la première fois depuis sa création en 2004 les autres opérateurs Mobiles.

Ce bilan conforte l’enquête publiée par DIA  et dément surtout un certain média qui avait placé Ooredoo leader du marché de la téléphonie mobile il y a seulement 24 heures, sans attendre le bilan de l’opérateur historique. Selon des sources internes à Mobilis, c’est d’ailleurs, suite à cet article donnant Ooredoo premier du marché, que le directeur de Mobilis Mohamed Habib a décidé de réagir et de rendre publique ses chiffres, montrant que Mobilis est le véritable leader du marché du Mobile.

Car dans les chiffres, Mobilis, dépasse réellement Ooredoo sur tous les plans. L’opérateur historique réalise un chiffre d’affaires 275 millions de dollars, contre 252 millions de dollars pour Ooredoo, alors que Djezzy réalisé un chiffre d’affaire de 251 millions, conséquences de son entrée tardive sur le marché de la 3G suite aux blocages subit durant plus de 4 ans.

Autre prouesse de Mobilis c’est de dépasser pour la première fois Djezzy en nombre d’abonnés avec 16,5 millions d’abonnées contre 16,3 millions d’abonnés, soit seulement 200 000 abonnés de différence. Djezzy qui qui avait pourtant 17,1 millions d’abonnés un an plus tôt, a procédé à la révision de sa base de données de clients comme le stipule les consignes de l’ARPT, ce qui explique la chute de son nombre de ses abonnés.   En revanche, Ooredoo est troisième du marché du mobile avec 13,4 millions d’abonnés validé au 28 juillet 2016.

DIA-Habib Mohamed

L’actuel DG de Mobilis Mohamed Habib hérite d’une entreprise performante, sera t-il confirmé dans son poste pour maintenir cette position?

Dans le communiqué de Mobilis, on précise que le résultat brut d’exploitation avant amortissements et impôts (EBITDA) a connu une croissance de +30% s’établissant à 21,3 Milliards de DA.

Pour le 2ème trimestre 2016, le Chiffre d’Affaire de Mobilis s’est établi à 30,4 Milliards de DA soit 275,6 Millions de Dollars (1 USD=110,2051 DA au 30 Juin 2016), soit une augmentation de +20%.  Ce résultat place incontestablement Mobilis à la tête des 3 opérateurs Mobiles du Marche avec 9% de plus que le 2ème classé. Selon le communiqué de Mobilis, ces forts taux de croissance à deux chiffres que seul Mobilis réalise, sont la résultante de plusieurs paramètres à savoir :

1-La généralisation dès Janvier 2016, des offres 3G sur les 48 Wilayas du pays, faisant en sorte que 58% des abonnés Mobilis sont désormais en 3G.

2-Le lancement de l’offre WIN post payée, qui a multiplié par 5 le nombre d’abonnés post payés par rapport à 2015.

3-La mise en place de la stratégie de commercialisation de terminaux « Made in Bladi » associées à des offres Mobilis en adéquation avec la politique des pouvoirs publics pour encourager la production nationale. Ces Packs de Téléphones de fabrication locale, qui ont atteint des ventes de 5000 Unités/Jour.

Le résultat d’un plan quinquennal installé par Saad Damma

Même si le DG de Mobilis Mohamed Habib, hérite de chiffres importants et encourageants pour l’avenir de l’entreprise publique, il résulte que cette croissance, ne s’est pas faite en six mois de travail, mais le résultat de plus de 4 ans d’intenses batailles commerciales et marketing avec les autres opérateurs.

DIA-Damma Makhloufi

L’une des grandes opérations de l’ancien PDG Damma c’est d’avoir associer Makhloufi à l’image de Mobilis

Ses résultats spectaculaires et cette remontée inespérée, sont presque spectaculaires vu le retard qu’à pris pris Mobilis dans le marché (chiffre d’affaires en 2011 autour de 40 milliard de dinars alors que Ooredoo faisait 57 milliards de dinars et Djezzy 143 milliards de dinars.) Réseau technique obsolète avec aucun investissement de 2008 à 2011, sont en réalité le fruit d’une stratégie quinquennal (2012-2015) installé par l’ancien PDG de ATM Saad Damma et cela sur 5 axes:
1. Modernisation de l’outil de production (réseau technique 2G) et plateformes de services
2. Préparation des équipements techniques pour supporter la 3G et les évolutions futurs.
3. Un travail de fond sur l’image de la marque en axant sur la jeunesse et le sport (ambassadeur de la marque Toufik Makhloufi depuis 2012, partenaire de la fédération d’athlétisme, de football, de ligue de football, du comité olympique avec 17 disciplines). Omniprésence dans le paysage audiovisuel: Lancement de la 1ere série fantastique algérienne  « Switches », « alhane oua chabab », « Tedj elkoraan, prix national de la presse algérienne, Goldens club pour les clients.  Renforcer l’image d’entreprise citoyenne : 1er mamobile pour le dépistage du cancer du sein, accompagnement de plusieurs dizaines d’association qui s’occupent des enfants, des femmes, de la jeunesse et les écoliers.

4. Axer sur la ressource humaines avec des plans de formation multidisciplinaire : technique commerciale.  Soutien avec en moyenne 90 % des employés bénéficient d’au moins une formation par an.
5. Mettre le client au centre de la stratégie : développer le plus grand réseau commercial en Algérie avec plus de 170 agences réparties sur le territoire national.

Lancement du programme de fidélité fidélis, mise en service d’un centre d’appel aux normes internationales, diversifications des canaux et moyens de distribution et des ventes.
Cette stratégie a fait l’objet d’un examen du conseil national d’investissement CNI en date du 25 juin 2012 sous la présidence de l’ancien chef du gouvernement Mr Ouyahia, un plan d’investissement de 2 milliard de dollars sur fond propre a été élaboré pour 2012 a 2017.
C’est cette stratégie clairvoyante et étudiée qui a permet à Mobilis de dominer le marché de la 3G en couvrant tout le territoire en seulement 2 ans et qui donne ses fruits maintenant. Mobilis a commencé à réalisé des progressions à 2 chiffres depuis 2012 : 10,6 % en 2012, 27  % en 2013, 20 % en 2014 et 19 % en 2015.
Ce que le communiqué de Mobilis ne dit pas aussi et que l’offre Orange a bouleversé le marché et a permet à Mobilis en plus de l’aspect financier de faire basculer des centaines de milliers de clients de ses concurrents.
Pour le 2ème point du communiqué par rapport à l’offre (win) car le plus important était d’acquérir et moderniser en 2015 le système de facturation du postpayé (un projet qui a duré plus de 12 mois) ce qui a introduit de nouvelles fonctionnalités qui ont permet de faire sortir ce type d’offres.
Pour la commercialisation des packs, ça été introduit à Mobilis des le début de 2014 avec le lancement de la 3G avec entre autres les tablettes Condor.
Mobilis a 5300 emplois directs et 120 000 emplois indirects à travers les points de vente qui ont été réalisé grâce à une stratégie offensive en matière de communication, acquisition de ce qu’il y a de mieux en terme de technologie dans le monde, rapprochement avec les clients, une remontée inattendue pour devenir le leader dans son marché de son pays face à des concurrents appartenant à des groupes très solides qui fournissent tout le support technique marketing et commercial à leurs filiales.
Ce leadership de Mobilis permet aussi de réduire les dividendes de ses concurrents ce qui fait économiser plusieurs dizaines de millions d’euros au pays surtout durant cette période d’austérité.

Salim Bey 

1 Comment

  • HADJ KADOUR
    24 août 2016 10:55

    Bonjour ,

    rien d’étonnant que Mobilis passe le N° 1 en Algérie , mais il faut aussi comprendre les dessous de sa propulsion sur le chiffre d’affaire .

    son association avec l’opérateur N° 1 Français Orange et surtout l’offre de Orange vers l’Algérie a 5€ sur les fixes et mobiles en illimitée a fait augmenter le nombre d’abonnement en faveur de Mobilis en Algérie .

    a partir du 10 Septembre 2016 , Mobilis n’affichera plus le même sourire car ce sera la fin de son association avec Orange et par déduction son chiffre d’affaire baissera inéluctablement ainsi que son nombre d’abonnement .

    l’abonné , cherche surtout la bonne affaire moi le premier ( je suis chez l’opérateur Orange ) et le 11 Septembre 2016 je ne vais pas téléphoné en direction de l’Algérie a 0.55 centimes d’euros la minutes .( exp :10 minutes = 5.50 euros soit 33 euros par heure )
    avec 10 heures d’appel par mois soit 330 euros , j’ai un billet d’avions à 190 euros + 140 euros dans ma poche , il n’y a pas photo sur mon choix !…….

    faire du marketing attrape client pour devenir le N° 1 en Algérie puis scier la branche , le client s’en souviendra !…….
    c’est regrettable pour les clients et surtout maladroit de la part des Opérateurs .

    bien amicalement

Envoyer un commentaire