BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Mogherini « très satisfaite » du niveau des relations entre l’Algérie et l’UE

DIA-08 avril 2017: La Haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, a exprimé samedi à Alger sa « satisfaction » du niveau du partenariat bâti entre l’Algérie et l’UE, fruit d’un travail « très intense et très positif ».
« Je suis très satisfaite du niveau d’approfondissement du partenariat intense et très positif qu’on est arrivé à bâtir ces dernières années », a-t-elle déclaré à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene.
Mme Mogherini a ajouté que sa visite en Algérie vise à « intensifier et approfondir davantage » le partenariat et la relation entre l’Algérie et l’UE, notamment dans un certain nombre de domaines, soulignant qu’elle allait aborder avec les responsables algériens la situation régionale et la coopération bilatérale dans tous les secteurs.
« C’est ma deuxième visite en Algérie depuis le début de mon mandat », a-t-elle dit, rappelant sa rencontre avec le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra à Bruxelles il y a quelques semaines pour la réunion du Conseil d’association de l’UE.
Mme Mogherini a entamé samedi une visite officielle de deux jours en Algérie à l’invitation de M. Lamamra.
Cette visite, la deuxième du genre en Algérie après celle effectuée en septembre 2015, « atteste de la volonté de l’Algérie et de l’UE d’intensifier leur dialogue politique à haut niveau dans un contexte de redynamisation des relations de coopération et de partenariat ».
Ce dialogue et cette coopération viennent d’aboutir à l’adoption, le 13 mars dernier, lors de la tenue de la 10ème session du Conseil d’association, à Bruxelles, des documents portant sur l’évaluation conjointe de la mise en œuvre de l’Accord d’association et la définition des priorités communes de partenariat au titre de la Politique européenne de Voisinage révisée.
Cette seconde visite en Algérie de la Cheffe de la diplomatie européenne sera l’occasion pour les deux partenaires, d' »approfondir les discussions sur les voies et moyens d’une mise en œuvre effective des mesures d’accompagnement arrêtées dans le cadre de l’évaluation conjointe de la mise en œuvre de l’Accord d’association, en vue de corriger l’asymétrie structurelle qui caractérise le volet économique de cet accord ».
Elle permettra, également d' »examiner les perspectives de consolidation et d’élargissement des relations de partenariat, suite à l’entérinement du document relatif aux priorités de la politique européenne de voisinage révisée, le premier du genre avec un pays partenaire de l’UE dans la région qui constitue un nouveau cadre renforcé devant permettre aux deux parties d’approfondir leurs relations dans le cadre d’une approche stratégique globale mutuellement bénéfique qui intègre les dimensions humaine, politique, sécurité et développement ».
 
Les deux parties vont, également, au cours de cette visite, « poursuivre et approfondir leurs discussions sur les questions régionales d’intérêt commun, notamment les situations en Libye, au Mali, au Sahel, ainsi qu’au Sahara occidental, sur lesquelles il existe une large convergence de vues ». L’Algérie et l’UE sont liées par un accord de coopération dans le domaine de la recherche scientifique, technologique et de l’innovation, conclu en 2013, qui place la recherche/développement parmi les axes prioritaires de leur coopération. 
 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Messahel Mesdoua

Lutte contre les Changements climatiques: Messahel fait part des engagements de l’Algérie

DIA-12 décembre 2017: Le ministre des Affaire étrangères, Abdelkader Messahel, représentant du président de la ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *