Mohcine Belabbas réélu à la tête du RCD : La page Said Sadi définitivement tournée - DIA
28276
single,single-post,postid-28276,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Mohcine Belabes

Mohcine Belabbas réélu à la tête du RCD : La page Said Sadi définitivement tournée

DIA-10 février 2018: Mohcine Belabbas a été réélu hier pour un deuxième mandat de cinq ans à la tête du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD). Le député et homme fort actuel du parti démocrate algérien a déclaré que cette nouvelle marque de confiance est un « signe de reconnaissance » envers le travail qui a été fait par la direction du parti depuis 2012.

M. Belabbas a obtenu la majorité des voix à savoir 755 sur les 895 votants, suite au scrutin à bulletin secret, face aux autres candidats, le Dr. Salah Belmekki, membre du parti depuis 14 ans et membre de l’exécutif (91 voix), Lyes Lahouazi, militant du parti au sein de l’immigration (13) et Fadéla Messousi, membre du conseil national (16).

M. Belabbas a souligné que cette élection est un événement important pour le parti au moment où de nouvelles instances ont été créées, pour organiser un certain nombre d’assises, voire des congrès pour la mise en place de ses structures.

Il a souligné, dans ce cadre, l’importance d’impliquer un peu plus les jeunes et les femmes non seulement dans la réflexion et dans les débats mais aussi dans les actions.

Il est, rappelle-t-on, président du RCD depuis le 10 mars 2012. Il a été élu en mai dernier député pour la wilaya d’Alger, après un premier mandat à l’Assemblée populaire nationale en 2007.

Le président du RCD réélu avait occupé plusieurs postes au sein du parti dont, entre autres, président du bureau régional d’Alger de 2000 à 2003, secrétaire national à la jeunesse de 2003 à 2004, secrétaire national à l’organique en 2005, secrétaire national à la coordination en 2011 et porte-parole officiel du parti en 2012.

Cette nouvelle nomination intervient au moment où l’ancien président et membre fondateur du RCD, Saïd Sadi, eut prononcé lors des travaux de ce 5e congrès, son dernier discours en tant que « militant structuré » du parti, signant ainsi son retrait définitif de la politique. Said Sadi a toutefois déclaré qu’il sera engagé dans d’autres registres et sur d’autres terrains. Autrement dit Said Sadi compte se consacrer à l’écriture et à l’histoire. Un registre qui lui a valu plusieurs ouvrages à succès dont celui écrit sur le chef historique de la wilaya III Amirouche.  

Amir Hani