BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Le monde de la presse en deuil: Décés du directeur de la Tribune Bachir Chérif Hassan

DIA-04 juin 2017: Le monde de la presse est en deuil : Bachir Chérif Hassan, une des figures importante du paysage médiatique national depuis l’apparition du pluralisme en Algérie,  est décédé  dimanche à 4 heures du matin , suite à un arrêt cardiaque, ont rapporté ses proches à DIA.

Agé de 66 ans, il avait commencé sa carrière journalistique à El Moudjahid avant d’intégrer l’équipe rédactionnelle de l’hebdomadaire La Nation, avant de créer avec Kheireddine Ameyar, le quotidien La tribune qu’il a dirigé depuis plus d’une vingtaine d’année.

Bachir Cherif était membre fondateur du quotidien indépendant La Tribune aux côtés notamment du regretté Kheiredine Amier. Bachir Cherif qui est une des meilleures plumes en Algérie a fait ses classes dans la presse publique, notamment à EL Moudjahid avant de rejoindre l’hebdomadaire indépendant La Nation pour ensuite fonder La Tribune.
Il a été chargé de la communication au ministère de la Jeunesse et des Sports dans les années 1990 et a été chargé d’assurer la communication durant la phase finale de la coupe d’Afrique des nations de football organisée par l’Algérie en 1990. Il a également occupé le même poste au gouvernement.
Très compétent, affable et courtois, Bachir Cherif est connu pour sa proximité pour ainsi dire avec les journalistes. En étant directeur de La Tribune, il a toujours tenu à être aux côtés des journalistes sur le plan social.
 
Originaire de la Kabylie, Bachir Cherif qui est un véritable boute-en-train, a toujours tenu à partager le peu d’argent que faisait rentrer le journal et ne lésinait pas sur les moyens pour aider les journalistes sur le plan social. 

BCH, comme on l’appelle affectueusement dans la presse, était une personnage chaleureuse, joviale et surtout généreuse. Sa bonne humeur, sa diplomatie et son charisme faisait de lui une personnalité très appréciée. Sa disparition est une grosse perte pour la corporation en ses temps difficiles.

L’enterrement du défunt aura lieu dimanche au cimetiére de Benaknoun à 16 h. 

En cette douloureuse circonstance, DIA présente à la famille de Bachir Chérif ses sincères condoléances à l’assure de sa profonde compassion.

A Dieu nous appartenons et à Dieu nous retournons.

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-BOLLORE

Le fils de Bolloré s’installe en Algérie à travers son agence Havas

DIA-16 octobre 2017: Le groupe Havas qui est dirigé par le fils de Vincent Bolloré, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *