DIA | Moussa Haddad l’auteur du film « les vacances de l’inspecteur Tahar » n’est plus
45477
post-template-default,single,single-post,postid-45477,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Moussa Haddad l’auteur du film « les vacances de l’inspecteur Tahar » n’est plus

DIA-17 septembre 2019: Moussa Haddad, l’un des réalisateurs les plus prolifiques du cinéma algérien est décédé aujourd’hui à l’âge de 82 ans, a annoncé sa femme Amina sur sa page facebook. 

Né en 1937 à Alger, Moussa Haddad avait commencé sa carrière dans le cinéma comme assistant du réalisateur italien Gillo Pontecorvo, sur le film “La bataille d’Alger” et de Enzo Peri sur le film “Trois pistolet pour César”. Il a réalisé sa première œuvre “L’inspecteur Tahar” en 1967, suivie par “Les vacances de l’inspecteur Tahar” en 1972 et “Sous le peuplier” sortie la même année. Les jeunes générations le connaissent aussi pour son téléfilm Les enfants de novembre et Une cigarette pour Ali sorti en 1975 ou encore « Made In » sorti en 1999. Son dernier film a été « Harraga Blues », qui a été produit par sa femme Amina. 

Avec la mort de Moussa Haddad, c’est toute un pan de l’histoire du cinéma algérien qui s’en va. 

Suite à cette douloureuse circonstance, la rédaction de DIA présente à sa famille et ses proches ses sincères condoléances. 

Salim Bey